IdéesRéflexions
A la Une

En commentaires et actions

L’on débat a juste titre sur le mal que font les commentaires et fast-news sur les réseaux sociaux.

Ceux-ci ne peuvent être complètement interdits nationalement puisque ces réseaux sont internationaux et, certainement le plus important, la liberté d’expression doit être l’oméga et l’alpha de tout système existant même si les propos, les idées sont moches, font mal.

Mais, il vaut certainement mieux que cela reste virtuel que dans la rue assister à des massacres sans nom.

D’ailleurs, les essais péremptoire de censure ont tous le visage démasqué de la dictature.

Prenez par exemple, ce réseau qui refoule aux oubliettes les propos d’un Président légitimement élu, ou cet autre qui ose supprimer ce sein qu’il ne veut pas voir en son sein mais laisse échapper des propose racistes voire plus violents si cela est possible.

Mais peut-être est-ce que les censeurs ne comprennent pas bien la langue française et ont en conséquence une mauvaise appréciation de certaines images émanant bien souvent d’artistes talentueux même s’ils ne sont pas vraiment connus.

Pourtant, la question se pose de calmer tant de haine qui pourrait bien en irriter comme un poil à gratter qui se prendrait pour le sparadrap du capitaine Haddock.

Une comme tant d’autres que je n’ai pas encore entendu à ce jour, ce serait lors de l’inscription à ces réseaux d’obliger à délivrer une carte d’identité pour justifier de qui on est et de s’inscrire en tant que tel lorsque l’on sert un commentaire ou diffuse une image.

Bien sur, se poserait alors la question de l’utilisation de données confidentielles entraînant d’autres sujets tabous.

L’état décide de prendre en charge les dommages causés à la dernière cathédrale vaincue par les flammes.

C’est bien, il faut défendre le patrimoine national.

Le port du masque est désormais obligatoire, le gouvernement décide de ne pas les rembourser.

C’est bien parcequ’il s’agit de simples humains ????

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.