Accueil / Politique / Économie sécuritaire

Économie sécuritaire

Un livre d’un ancien haut placé de l’économie dit ce qu’il a à dire sur ce qu’allait devenir l’illuminé avant de savoir ce qu’il en était vraiment.

Il est intéressant de voir le travail de coucou fourni par ce premier de classe.

Mais aussi, faut-il constater que les errements de droite libérale, souci impérieux du vainqueur, du premier, sot passés parce que les actuels d’avant en poste ont laissé faire en chassant loin derrière eux ce pourquoi ils avaient été élus ou nommés.

Cela me fait penser, en passant, à ces illustres cadres supérieurs d’entreprises privées qui chassés de la leur s’en vont gaillardement dans faire carrière dans l’économie sociale sans se soucier de quoique ce soit du social concernant l’être humain et espérant si possible faire bonne fortune.

Et le meilleur moyen de celle-ci est de faire constater que l’économie sociale, bof, et surtout pas solidaire puisque l’entre prise est par définition concurrentielle.

Un autre qui fait comme son modèle et considère son ministère comme une entreprise, ce qui explique sans doute les malaises et turns-over constatés dans les équipes constituées.

Et l’on continue dans le directement social gouvernemental.

Il devrait être décidé de dérembourser les ce qui permettaient de réduire les effets d’Alzheimer.

Tant pis pour les patients.

Ceux qui vont décider cela en suivant en cela les préconisations de la Haute Autorité de Santé n’ont pas oublié qu’ils étaient suffisamment garnis pour se payer cette médication sans avoir à attendre un remboursement.

C’est en opérant ainsi, que petit à petit, l’on déshabille la Sécurité pour tous.

D’abord l’on clos le social, puis l’on imprime privée à Sécurité.

L’ancien patron d’une plus grande assurance mondiale le rêvait, l’équipe ultra libéral de l’illuminé copain des riches va le réaliser.

Comme cela, sans rougir, il pourra continuer à serrer la pogne de l’autre clown d’Outre Atlantique qui a défait ce qu’a fait son précédent sans remord et avec toutes ses dents.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.