Idées

Donald Trump prêt à reprendre le travail après avoir contracté le COVID-19

Netflix, pizzas et meilleur casino en ligne du Canada : le programme hospitalier du président Donald Trump a très probablement été bien rempli ! Il a pourtant annoncé se sentir « parfaitement bien » une semaine seulement après avoir été diagnostiqué positif au coronavirus, responsable de la mort de 210 000 Américains. Le président a en effet pu bénéficier de traitements expérimentaux à l’hôpital militaire.

Son médecin, le commandant de la marine Sean Conley, a en effet annoncé que Trump pourrait « retourner à ses engagements publics » en toute sécurité, les élections ayant lieu dans moins de quatre semaines.

Alors que Trump pense ne plus être contagieux, des inquiétudes semblent perturber le programme du prochain débat présidentiel.

« Je me sens bien. Vraiment très bien. Parfaitement bien à vrai dire », a annoncé Trump lors d’un interview téléphonique avec Fox Business, le tout premier depuis son hospitalisation. « Je me suis tellement bien que je pourrais courir un marathon ce soir », a -t-il annoncé, tout en ajoutant « Je ne crois pas être contagieux du tout ».

Le Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies préconise au moins dix jours d’isolation après l’apparition des premiers symptômes, ce qui correspond au 1er octobre pour Donald Trump, selon ses médecins.

Selon Conley, Trump ne montre aucun signe de progression de la maladie, ni d’effets secondaires liés à la thérapie prescrite par ses médecins.

Ces derniers avaient en effet suggéré de travailler plus étroitement avec les établissements militaires de recherche médical et les laboratoires sur des « tests de diagnostic avancés », afin de déterminer la période de contagiosité du président. Toutefois, cela n’a pas pu aboutir.

Le docteur Anthony Fauci, en charge des maladies infectieuses au gouvernement, a préconisé deux tests PCR négatifs à 24h d’intervalle pour pouvoir déterminer la contagiosité d’un patient.

Même si les cas de réinfection restent rares, il est toutefois recommandé de continuer à porter un masque et de respecter la distanciation physique. Reste à savoir si Donald Trump, réticent à mettre un masque dans les premiers temps de la crise sanitaire, se pliera à ces recommandations… D’autant plus que la Maison Blanche refuse de dévoiler la date du dernier test PCR négatif effectué par Donald Trump, sous couvert « d’historique médical privé ».

Malgré les recommandations de certains assistants, Trump a réintégré le bureau Oval, alors qu’un espace de travail lui avait été préparé dans la partie résidentielle de la Maison Blanche.

Trump a également publié une vidéo adressées aux personnes âgées, dans laquelle il annonce : « Je veux que vous receviez les mêmes soins que j’ai reçus ». Dans le même temps, il associe sa guérison apparemment rapide à un médicament expérimental. Il s’agirait, selon lui, d’une « bénédiction déguisée ». Pour le moment, il n’y a pourtant aucun moyen de prouver l’efficacité d’un tel traitement et Trump n’a pas le pouvoir de le distribuer gratuitement, ni même de le faire approuver plus rapidement, contrairement à ce qu’il a promis. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page