Accueil / Idées / Détecteur de fumée . . . le 8 mars approche

Détecteur de fumée . . . le 8 mars approche

detecteur0402Dans un peu plus d’un mois, à partir du 8 mars 2015, il deviendra obligatoire d’avoir au moins un détecteur de fumée dans son appartement (ou sa maison).

Il semble que, seulement, 1 logement sur 5 en France en soit équipé.

La loi, de mars 2010, impose à l’occupant du logement, donc le locataire ou bien le propriétaire occupant, l’installation de DAAF (détecteurs avertisseurs autonomes de fumée).

Cette loi a été modifiée en 2014 et impose au propriétaire d’installer un DAAF puis au locataire de l’entretenir.

Cet entretien consiste, principalement à changer la pile. En général, les DAAF signalent ce besoin en faisant des bip-bip pas très puissant mais parfaitement perceptible.

Ces détecteurs de fumées se trouvent très facilement, même dans la plupart des supermarchés et ils coûtent – généralement – mois d’une vingtaine d’euros.

Mais voilà, selon une enquête de UFC-Que Choisir, sur 18 détecteurs testés, trois n’étaient pas conformes et un à la limite.

Lors de l’achat, le plus simple est de vérifier qu’il y a bien les marquages CE et NF.

Ce sont de petits appareils autonomes, fonctionnant avec une pile, généralement une pile de 9 volts et par expérience, la pile procure une autonomie d’environ 2 ans. Il faut penser à avoir une pile en réserve, car le bip-bip d’avertissement est casse-pieds ou plutôt casse-oreille.

Il ne faut pas l’installer au-dessus d’une source de chaleur ou de vapeur, style à cuisine au-dessus de la plaque de cuisson, à tous les coups le détecteur va se mettre à hurler régulièrement. Je vous le dis, car j’ai fait l’erreur en installant un de mes détecteurs !!!

Un petit conseil, si vous avez une cheminée, un chauffage à bois, ou au gaz, une plaque de cuisson au gaz, il est préférable d’investir un plus et d’acheter un détecteur de fumées, détecteur de Monoxyde carbone (un gaz inodore et qui peut être mortel).

Une dernière chose, bien que l’installation d’un DAAF soit obligatoire à partir du 8 mars prochain, en cas de non-installation aucune sanction n’est prévue.

Par ailleurs, en cas d’incendie, il semble que les assureurs ne pourront pas refuser d’indemniser sous le seul prétexte d’un détecteur de fumées !!! Par contre, lors d’un incendie, en cas de dommages et de victimes, en cas d’absence de détecteur de fumée, il possible que la responsabilité civile et pénale du propriétaire puisse être engagée.

Au fait, avez-vous un ou des DAAF chez vous ?

Avez-vous (ou allez-vous) installer un détecteur de fumées (DAAF) ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*