Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Des dons dons

Bien sûr, l’association concernée va recevoir des dons bienvenus. En effet, les contrevenants d’un territoire hors métropole, ont le choix de donner une obole à cette association au lieu de régler cash une amende.

Mais, n’est-ce pas retors au risque d’encourager les incivilités aux gestes de barrière pour ceux qui comprendraient l’aubaine d’en profiter à moindres frais, ce d’autant plus que l’histoire ne dit pas que la réduction d’impôts correspondante ne sera pas supprimée.

Conclusion, c’est l’ensemble de la population française qui paie les écarts d’une minorité certes agissante.

Comme toujours, l’enfer est pavé de bonnes intentions pour qui ne veut y voir que du feu.

Aujourd’hui, il n’y a plus que 1,2 % de nouveaux cas d’atteints du virus rapportés à la population mondiale pourvue que l’on en (re)connaisse le nombre mais sachant qu’en Inde et Brésil c’est la bérézina.

Il y aura donc, si la stabilisation se confirme, déconfinement total comme les élections finales de municipalités en manque sont en marche pour mieux sortir le premier de cordée gouvernemental dont le premier vrai national a décidé qu’il ne ferait plus genre dans le renversement de table envisagé.

Il pourra ainsi retourner dans son havre de paix.

Mais, dans la suite une question demeure : pour survivre l’illuminé doit-il s’engager à plus taxer les plus riches qui n’ont pas vraiment donné lors de cette pandémie alors que certains l’avaient bien faits avec la mise en feu de la Cathédrale capitale pour tous ? D’un côté, il est clair que ces gens là devraient mieux accepter de vivre dans la communauté où leur lieux de domicile est.

Mais, dans un deuxième temps il est aussi vrai que le capital est aussi international que l’est l’esclavages des moins riches : il ne peut y avoir de très riches sans vrais pauvres.

Mais peut-être pourrait-on pour eux refuser les abattements fiscaux et s’ils ne paient pas leurs impôts en France leur refuser les prestations sociales notamment la Sécurité sociale pour tous.

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.