InfosRéflexions
A la Une

Des constructeurs automobiles chinois se lient temporairement

Devant l’érosion de leur marché et les incertitudes quant au comportement des acheteurs potentiels, deux constructeurs ont annoncé un partenariat stratégique qui les lie pour cinq ans.

Le premier producteur national SAIC et GAC qui figure dans le top 10 national ont annoncé un partenariat en vue de leur futur développement.

Il concerne, pour une durée de 5 ans, leur collaboration dans la finance, la logistique et la recherche et développement, notamment dans le domaine de la mobilité partagée et les véhicules à énergies nouvelles, sans prise de participation.

Les experts du secteur attendent une consolidation profonde, tant le secteur est fragmenté et soutenu par des subventions des gouvernements locaux.

Pour la deuxième fois, les ventes de voitures devraient baisser de 8 à 9% en 2020 estime l’Association chinoise des constructeurs automobile, sur un marché saturé, comportant 80 acteurs, des petits acteurs locaux et quelques géants, comme ceux qui viennent de s’unir

La capacité du marché est estimée à 35 millions d’unités, alors que moins de 26 millions ont été vendus en 2019.

Des constructeurs comme le Français PSA ou l’américain Ford ont fermé ou cédé une partie de leurs usines, seuls les modèles de luxe des marques allemandes progressent encore.

Des constructeurs Chinois, ont profité du succès des co-entreprises avec de grandes marques étrangères, qui ont la côte pour limiter les pertes de ventes.

Même, SAIC et GAC font partie des constructeurs automobiles d’État, les plus puissants en Chine et se rendent compte qu’ils ne pourront pas survivre seuls face à la concurrence internationale d’entreprises comme Toyota ou Volkswagen, qui occupent un quart du marché chinois.

Ils ne pourront plus compter sur les subventions et les réductions de taxes, alors que les autorités cherchent à réduire la dette des gouvernements locaux.

L’objectif est de réaliser des économies d’échelle pour pouvoir investir dans la recherche dans cette période charnière où les constructeurs sont confrontés au défi de l’électrifications et de la mobilité partagée.

Afin de survivre sans subventions et sans les avantages conférés par les co-entreprises, les constructeurs chinois devront vendre 5 millions de véhicules par an, dans le monde.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer