Accueil / Réflexion / Déficit

Déficit

Notre déficit national a encore augmenté et augmentera encore, non pas à cause de l’excellent nouveau gouvernement constitué par la magie de l’heureux élu, mais à cause de l’infernale précédent inconséquent.

Ce n’est pas moi qui le dit, mais l’écrit, mais court dans les discussions des beaux salons que peuvent fréquenter pas moins de 88 milliardaires français en richesse professionnelle (combien la privée ?).

Et le premier d’entre eux a vu sa fortune, virtuelle, il paraît, augmenter de 40%, soit 15 petits pauvres milliards seulement.

Et dire que certains salariés vont être virés pour n’avoir pas trouvé de repreneur à 15 millions.

Mais, qu’ils se consolent, la vie est vraiment difficile pour tout le monde puisque le fameux ticket d’entrée dans les 500 plus riches de France est à 130 M€ alors que l’année dernière, il était à 100 M€, et il y a moins d’une décennie 50 M€.

Autrement dit, la France va vraiment mal, on n’a pas encore trouvé les gagnants de cette mauvaise posture et, le malheureux, qui généralement est un pauvre, ne sera même pas glorifié s’il a encaissé les 100 M€ du jackpot européen.

Et dire que l’on fait des gorges chaudes d’imprudents qui font payer par la collectivité les 1800€ de salaire d’assistants.

Mais, heureusement, que notre royauté impériale est bien informée de ces non revers de fortune et qu’il va y mettre court incessamment sous, en délégitiment l’ISF, qui sera désormais, seulement calculé sur l’immobilier car il ne faut pas décourager ces courageux du bas de laine d’investir notre belle nation en actions, ce qu’évidemment ils ne font pas actuellement.

Rassurez-vous, cependant, ces gens ont des soucis puisque l’un deux a vu sa fortune réduire à 165 M€, à cause d’une décision autoritaire cessant certaines ventes d’un certain produit ; pourvu que l’actuel décideur comprenne et rende plus compréhensif les petites mains qui se croient tout permis.

Mais, heureusement pour lui, il reste dans ce beau palmarès à la 425° place.

Attention, attention, cependant, la compétition fait rage, car plus l’on descend dans le tableau, plus il y a nombre à la même place ce qui fait tache de sang pour des requins affamés/ Merci pour eux.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com