IdéesInfosRéflexions
A la Une

Dans le tunnel, le bout est au loin

Ressasser le nombre de morts du à la pandémie devenait lassant même si pour égayer nous avions droit aux honneurs de la population faisant ce qu’elle peut pour dévaster ce virus tueur.

Aussi, les journalistes ont trouvé la parade avant que vous ne soyez lassés.

Ils tournent maintenant en boucle sur les soucis économiques et demain ce sera au tour des débats sur la sortie de crise.

Heureusement qu’il y en aura deux, cela leur fera plus de temps d’antenne à ne pas réfléchir sur le thème.

c’est un vrai gag qui n’est pas, vu l’heure, un poisson d’Avril qui autorise notre maître des finances de faire sa conférence presse en langue anglo-saxonne.

Soit, mais il aurait pu commencer par le langage de son pays où il exerce.

L’on voit que les priorités gouvernementales n’ont pas fondamentalement changé.

Ou est-ce une tactique pour amadouer les fous d’Outre Atlantique afin qu’ils ne viennent plus nous piquer nos masques sur les tarmacs des aéroports européens ? L’on parle beaucoup des morts qui ne sont plus, c’est normal, humain, pour l’être en vie.

Mais, il est bon tout de même de rappeler qu’il y a 1 850 vivants sortis du virus les pieds non devant mais bien à terre.

Les journalistes nous disent qu’il est encore trop tôt pour parler d’un pic de ce virus.

C’est-à-dire le moment où le nombre d’hospitalisés baisse.

Mais alors pourquoi en parler.

C’est rien dire comme ce préfet qui pense de son devoir de police que de dire que tous les hospitalisés sont des violeurs des dispositions du confinement.

Les salariés ayant accepté de travailler malgré le risque pour aider leurs concitoyens apprécieront.

Mais, malgré les défauts révélés d’ici et là laissant croire que chacun est mauvais citoyen, il faut le dire l’espoir est au bout de la consultation des chiffres : le nombre des hospitalisés est en baisse, la nombre pris en charge sur aspirateurs est en baisse ; courage !!!



Booking.com

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.