IdéesRéflexionsTechno.
A la Une

Cryptomonnaies … réfléchissez avant pour éviter de pleurer après

Il n’y a pas une semaine sans que l’on entende parler des cryptomonnaies et plus particulièrement de la plus ancienne qui est le Bitcoin.

Les cryptomonnaies attirent tellement les regards que nombre de sites pour en parler (où même pousser vers des courtiers pour en acheter) fleurissent, animés par (comme aurait pu le dire Coluche) des experts auto-proclamés qui ne sont pas plus experts en finance que moi danseur étoile à l’Opéra !!!

Mais passons à côté de cela pour nous pencher quelques instants sur le Bitcoin et autres cryptomonnaies.

Peut-on placer ses économies en cryptomonnaies ?

Les cryptomonnaies sont des devises virtuelles qui fluctueux aux grès de l’offre et la demande (plus quelques interventions externes pouvant provoquer des fluctuations énormes d’un instant à l’autre). Nous pouvons avec une cryptomonnaie qui côte 1 000 à l’instant T se retrouver avec 5 000 ou 100 quelques heures plus tard.

Les monnaies « standards » ne peuvent subir de telles fluctuations, les banques centrales interviennent pour éviter cela. Il en est de même pour les actions des sociétés cotées en Bourse, la cotation peut être interrompue en cas de fluctuations trop importantes, vers ou vers le haut.

Résultat, si je place de l’argent en Bourse ou sur une devise je peux perdre ou gagner dans des proportions très limitées. Pas question de doubler la valeur de son portefeuille d’actions en quelques mois ou même années.

Avec les cryptomonnaies tout est possible. On peut voir son portefeuille de cryptomonnaies multiplié par 10, 50, 100 fois on peut de temps, mais le contraire est aussi possible.

Il n’est pas question de placer ses économies en cryptomonnaies, mais on peut placer une somme que l’on peut perdre, sans que cela compromette la vie de tous les jours.

A titre d’exemple, aujourd’hui, Lundi 17 février 2020, 1 bitcoin valait 9 150 euros à 0h00 et 8 869 euros à 13h35.

C’est un comme jouer au Casino.

Où acheter des cryptomonnaies

C’est un point complexe et … risqué. Sur internet on croise nombre de malfaisants, d’escrocs, qui vont monter des sites au look hyper-professionnels, en « https » mais qui ne sont pas de vrais courtiers en cryptomonnaies.

Pas toujours de risques de piratage de ses coordonnées bancaires. Mais l’argent versé pour acquérir des cryptomonnaies, n’est tout simplement pas placé, mais simplement détourné par les gestionnaires du site.

Dans la mesure où la fluctuation des cryptomonnaies est très rapide, même si le courtier est réel, encore faut-il qu’il soit très réactif. Avec les cryptomonnaies, il n’est pas question de donner un ordre d’achat ou de vente qui sera exécuté au bout de plusieurs jours. Il doit l’être IMMEDIATEMENT. Et là il y a un problème, ces courtiers n’apportent aucune garantie de sérieux, rien à voir avec les professions réglementées gérées par l’ORIAS (le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance).

Les plus-values sont-elles imposables ?

En France, sauf rares exceptions tel que certaines indemnités, la plus-value sur la vente de sa résidence principale, la franchise sur des successions, gains au jeu (où l’impôt est payé en amont), … tout ce que l’on gagne est imposable.

De fait, les plus-values entre le prix d’achat et de vente de cryptomonnaies (impôts et taxes) doivent être déclarées, sauf à faire ces transactions de manière clandestines depuis des paradis fiscaux, sur un compte en banque en France, cela laisse des traces et si la transaction est importante, la banque alertera Tracfin automatiquement, qui est un service de renseignement placé sous l’autorité du Ministère de l’Action et des Comptes publics pour lutter contre le trafic et la fraude.

En conclusions, si on veut placer de l’argent en cryptomonnaie il faut trouver un vrai courtier en ce domaine qui soit très réactif et il faut déclarer ses plus-values et ne pas perdre de vue que ce sont des placements à très haut risque.

Maintenant, si vous êtes joueur … faite vos jeux.



Booking.com

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer