Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Coronavirus et récession économique … on verra ça en septembre

A écouter les uns et les autres, la préoccupation première n’est ni la crise sanitaire avec ce coronavirus SARS-CoV-2, ni la crise économique, mais les vacances d’été.

Malgré le fait que l’on ne puisse pas partir très loin cette année, qu’il est probablement préférable, à cause des risques de fermeture de frontières à tout moment, de rester en France, le Français vont partir en vacances.

D’ailleurs, les campings, les gîtes, les maisons d’hôtes en France ont fait le plein, d’une clientèle quasiment à 100% française.

Même dans les locations de grand luxe, comme à Gordes dans le Lubéron, qui avait une clientèle étrangère voit arriver une clientèle française. Des touristes Français, qui probablement, les années passées louaient de superbes villas … à l’étranger.

La Covid-19 a au moins cet avantage, nous permettre de découvrir ou de redécouvrir notre pays. La France propose tous les paysages possibles : montagne, campagne, plage. Avec un choix de climat plus ou moins chaud, partir au bord de la Mer du Nord, ce n’est pas la Méditerranée.

Le gouvernement voulait commencer une relance économique avant tout, avec la réouverture des écoles (à 15 jours des grandes vacances) permettant aux parents de retourner travailler.

NON, en France depuis les 15 premiers de congés payés en 1936, les vacances d’été, c’est sacré. Ce n’est pas la crise économique et le coronavirus qui empêcheront les familles de partir en vacances.

D’ailleurs concernant le coronavirus, on a pu le voir dans de nombreux reportages le soir de la fête de la musique, les gens l’ignorent totalement et ont fait la fête comme si de rien n’était. Le problème est que le risque d’une seconde vague est réel, le nombre de foyers (de cluster comme on le dit en anglais) est en augmentation.

En Allemagne, des zones entières comprenant plus de 600 000 personnes ont été confinées à nouveau.

Nul doute que sur les plages et ailleurs, nous constaterons le même comportement que lors de la fête de la musique.

Pour l’économie, la récession peut attendre, après tout nous ne sommes plus à 8 semaines (juillet / août).

Tout cela peut faire penser aux années folles en France de l’avant 2ème guerre mondiale, alors que l’Allemagne nazi s’armait, ici c’est SARS-CoV-2 qui est toujours présent et contamine sans relâche.

Aujourd’hui, les juillettistes préparent leurs valises, les aoûtiens attendent tranquillement et le chassé-croisé aura lieu comme chaque été.

Que se passera-t-il à la rentrée ?

Entre Covid-19 et la récession économique … on verra … pour le moment … ce n’est pas le moment !

Booking.com
Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer