InfosPolitiqueRéflexions

Concessions libérales

Pour notre cher de l’intérieur qui pense encore avoir ses preuves à faire et à donner, les associations caritatives sont complices du sort des migrants réservé par les états comme le sont les personnes non sensées quand elles assistent à des manifestations, seules possibilités de s’exprimer librement.

Tous comme le régime actuel qui n’a rien à voir avec un autre, tout ceux qui contestent le bien fondé des décisions prises de types de la droite modérée la plus dure, sont à aller à la case prison du grand monopoly revisité en la foire aux plus grands menteurs.

Selon l’épouse de l’ancien grand manitou, chef de bande automobiles, qui a pris la tangente lorsqu’elle a constaté que leurs anciens hôtes voulaient poursuivre la plaisanterie, le supplice japonais qu’endure son époux, partout, n’a rien à envier avec le très connu supplice chinois.

Et, en provocation, elle le dit sans cligner des yeux : pas question d’être bridée.

Il y a encore du Brexit, pourquoi oui, pourquoi non… Mais franchement, si le oui l’emporte encore, serons-nous, nous les pauvres délaissés européens convaincus, encore obligés de parler la langue qui n’est pas de Molière ? Des promesses de baisses rapides des impôts vont nous arriver à grands coups de pompe dans l’estomac.

C’est qu’il en a le mec qui a dit ça.

Après quelques dommages collatéraux de petites vitrines brisées et personnes mutilées à vie, notre grand du Havre qu’il devrait y retourner pour être en paix, vient d’apprendre le plus souhait de ses contemporains : arrêter l’état providence pour jouir, sans ruisseler, de tous les avantages, d’impôts, cotisations sociales et taxes diverses avariées plus payées.

Vous l’avez rêvé, le grand libéral de droite déclaré et assumée, va le créer.

Et tant pis pour les sorties de route, il fallait faire gaffe aux radars de la décélération routière.

Mais, ce sont les plus riches qui seront contents : ils ne paieront même plus l’Ifi pour plus d‘équité.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.