IdéesRéflexions
A la Une

Comme ci, comme ça

J’aime lire. Il n’est donc pas surprenant que je laisse à la tentation d’y satisfaire.

J’adore visualiser la 4ème de couverture en fin de lecture, voire au milieu de temps en temps, pour savoir si le lecteur n’a pas été baladé.

En faisant cela avec le livre que j’ai en mains, j’ai un peu comme un vertige.

Sur l’étiquette de prix est indiqué : éditeur 8,95€.

Jusque là tout est normal et prouve que même lire un bon ouvrage est accessible à la plupart d’entre nous.

Mais là où le bat blesse vraiment, c’est un grand de la distribution physique qui se plaît de vendre de tout et de rien en complicité d’internet et d’ailleurs, indique, lui et pour lui : pris – marque du distributeur – 8,50€.

Oui, d’accord, la différence est faible.

Et l’on ne va faire tout un fromage sur 40 cts d’euro.

Sauf que la crainte est que ce soit l’auteur qui trinque et doit mariner avec toute cette tambouille.

J’étais tranquille, j’étais peinard,  dans les dunes sans bar ni humain.

La terre m’appartenait, j’étais bien.

Tout d’un coup sorti de nul part, un reste d’humain.

Pitoyable, un masque dégradable dans 160 ans perchés bas dans la nature qui se croyait sauvage.

Bien sur, l’on pourrait toujours dire que c’est un enfant qui a laissé ici bas ce bienfaiteur de l’humanité.

Peut-être a-t-il même entendu qu’en plein extérieur il ne servait à rien.

Mais vu le nombre épars dans les rues et ruelles des villes et villages, il faudrait bien que les parents revoient leur manière d’éducation.

Une agglomération de treize villes plus ou moins importante veut imposer aux autres la généralisation du port du masque obligatoire.

Et en plus son maire se dit de gauche.

Copain comme cochon, ces politiques ne ratent pas une occasion pour imposer leur diktat.

Et peu importe si le virus ne se propage pas à l’extérieur.

C’est comme leur seigneur il suffit d’y croire pour le marteler aux autres.

J’oubliais, la ville c’est Cergy-Pontoise, son maire Jandon…

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.