InfosRéflexions
A la Une

Combien coute l’aide médicale ?

Le gouvernement a demandé deux rapports pour savoir combien lui coute l’Aide médicale d’État.

L’Aide Médicale d’État, l’AME a été crée en son temps au bénéfice des étrangers en situation irrégulière, pour faire face à un problème de santé public.

Certes, il s’agissait, à l’égard des migrants d’une mission de prophylaxie mais aussi de protection des Français contre les maladies infectieuses dont les population étrangères, arrivées en France, pouvaient être porteuses.

Comme il s’agissait d’immigrés clandestin, ce n’est pas la Sécurité sociale des salariés qui devait les prendre en charge, mais l’Etat, qui depuis c’est défaussé, pour partie, sur la Sécurité sociale, pour prendre en charge les dépenses de santé des demandeurs d’asile.

Le système mis en place finance aussi différents acteurs dont pas moins de 29 associations, constituées en réseau, L’Observatoire du droit à la santé des étrangers, qui assure leur défense.

Selon les dernières données disponibles, celles de la loi de finances 2019, l’AME ressort à 935 millions d’euros, alors que le totale des dépenses serait bien supérieur.

Pour mettre le gouvernement devants ses responsabilités, les sénateurs ont réduit les crédits de l’AME, à l’occasion du vote du budget 2019 de 300 millions d’Euros, qu’il a bien fallu rétablir, lors du vote définitif.

En fait, le gouvernement sait très bien de quoi il retourne, mais il a besoin d’une mise à plat d’un système très organisé de dérive de fonds publics, alors que l’opacité de ce système, qui n’est plus maitrisé et ne fait l’objet d’aucun contrôle réel, hormis le travail effectué sur ce sujet, depuis 10 ans, par un député, auteur de plusieurs rapports.

Il cite a titre d’exemple le cas extravagant de Mayotte ou les services d’urgences des Comoriens, notamment de l’accouchement de leurs femmes ; arrivés clandestinement au centre hospitalier local représente, à lui seul quelques 100 millions d’euros de dépenses par an.

Les clandestins arrivent du Suriname, d’Haïti, et même du Brésil, pour eux cette présence de la France est un avant-poste de la médecine moderne auquel ils se raccrochent. Pouvons-nous le déplorer ?

Ce député estime que les coûts générés par le système se situent bien au-delà du milliard d’euros et que celui-ci est trois à quatre fois plus coûteux que chez nos voisins allemands, déjà très généreux dans ce domaine, à l’en croire.

C’est dans ce contexte que le gouvernement, soumis aux pressions du lobby immigrationiste, qui vit des subvention de l’État et des collectivités et de l’impératif de trouver des économies budgétaires, a demandé deux rapports sur l’AME et autres charges au bénéfice des étrangers en situation irrégulière, l’un à l’Inspection générale des finances et l’autre à L’inspection générale de affaires sociales, qui devraient lui fournir des débuts de réponses, pour pouvoir décider.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer