Réflexions

Chapeau bas…

Face au mouvement jaune, l’on ne peut que lever notre chapeau.

Car même si les gens de la haute ont attendu les violences, inadmissibles comme l’a été leur silence et leur aveuglement, il faut bien reconnaître que sans les gilets jaunes, les quelques petites avancées et reculades opérées par le pouvoir sont néanmoins appréciables même si rien résolu à terme d’un avenir qui ne semble pas réjouissant si l’on en croit l’égarement du système sur les choix de vie à faire.

Mais, même les grands fortunés s’y mettent pour dire combien ils sont républicains en France.

Du moins pour ceux qui se déclarent.

Justement le souci, à la base, ne provient pas d’eux, quoi qu’à la marge(…), mais de ceux qui se terrent dans leur trou étranger.

Même s’ils ne sont pas nombreux, vu les sommes en jeu, le détail est d’importance et ils ont obligation de modèle vertueux ! Ainsi donc, la majorité des entreprises du Cac40 ont accepté de joueur le jeu du je te fais voir comme je suis un bon élève avisé.

Et, pour contredire les rumeurs populaires les banques sont premières au classement national du paiement légal des impôts et cotisations sociales tout confondus.

Et c’est peut-être le que le bât blesse.

Prenons un exemple celui bien connu d’une banque soi-disante victime d’une escroquerie à quelques milliards d’un de ses salariés en manque.

Tant il gagnait sur le tapis, on le laissait fait, puis quand il a perdu plus que sa mise on l’a fait taire.

La banque a été plus loin en voulant lui faire payer les pots cassés, victime à l’insu de son plein gré sans aucun manquement, ni négligence de sécurité de sa part.

Mais, alors pourquoi, déduit-elle cette perte abyssale, l’empêchant, la pauvre, de payer des bénéfices qu’elle n’a plus en frontal.

N’est-ce pas plutôt à revenir dans les faits à faire payer à la collectivité les errements d’une erreur trompeuse à la collectivité publique, genre au privé les bénéfices, au public les pertes ? Autre exemple su vous n’êtes pas convaincu : ces même qui aiment notre argent disent déclarer qu’elles sont championnes du prélèvement des cotisations sociales.

Mais, elles incorporent la nécessaire contribution au fonds européen de garantie contre les faillites…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.