IdéesRéflexions
A la Une

C’est la vérité

Les fumeurs sont tellement encrassés que le Covid-19 ne veut même les envahir de peur d’être pollué.

Un organisme de défense des consommateurs dit que les prix ont augmenté de 9 %.

difficile de s’en rendre compte lorsque l’on voit que, c’est une exemple comme un autre, la patate de vos frites est parfois passée de 1,45€, c’était déjà cher, à plus de 7€, c’est vraiment plus luxueux qu’au touquet.

Et la tomate, normale, basique pas prout prout ma chère ancienne d’antan, se vend à 4,99€ désormais comme ses grands mères.

C’est super de savoir que les consommateurs vont sauver la saison des producteurs qui n’en profitent.

Une femme coiffeuse, avec le confinement, est à l’arrêt ; c’est un peu tiré par les cheveux, non ? Coupez… Beaucoup plus désolant, dans le département considéré comme le plus pauvre, des gens ne peuvent plus se nourrir.

Est-ce pour préparer le ramadan ne cours ? Tout le monde savait, les puissants, les gouvernements, que le confinement allait être bien plus terrible pour les gens qualifiés sans rien, sans dent, analphabète.

Mais rien n’a été fait pour eux.

Le Secours Populaire prend la voix de toutes les associations caritatives pour dire ils ont faim, ils n’ont rien.

Et on leur répond de frapper à leur banque, sans doute soi-disant de l’économie sociale, mutualiste, pour quémander un prêt.

Mais il ne sera pas question de revenir sur un impôt plus juste.

Un maire à l’Est en colère contre son gouvernement de dire ce qu’il pense de ces nantis qui disent aux autres ce qu’il faut faire alors qu’ils ne font rien.

Mais dans les colonnes, il est constaté que les forces de l’ordre continue à mettre le désordre dans les cités.

Ils ont bien compris qu’ils n’étaient pas de proximité.

Et, pourtant, dans chaque région, chaque département, chaque métropole, chaque ville, chaque village, chaque bourg, chaque quartier, chaque coin rue, de petites gens veillent pour aider, aider, avec les moyens qu’ils n’ont pas…

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.