Accueil / Politique / C’est entendu

C’est entendu

Les déclarations de patrimoine de ceux qui prétendent nous gouverner sont validées par la haute autorité dont les membres peuvent être jaloux de voir autant de millionnaires nous dire ce que nous devons faire pour arriver à leurs chevilles.

L’impérieux nous avait déjà dit qu’il fallait être son propre entrepreneur pour arriver milliardaire sans aucune triche ni exploitation de quiconque.

Bien sûr, dans les faits, on s’en fout de ce qu’ont ces ministres bien huppés.

d’autant plus que plus ils sont riches et moins l’on saura si leur bonne fortune aura augmenté grâce à leur nouvelle place ou si cela s’est fait naturellement puisque les petits pains se multiplient lorsque d’autres sont roulés dans la farine.

Le vrai souci c’est que ces gens d’en haut ne peuvent pas savoir ce que c’est d’être en bas.

Et pourtant, ils se vantent de nous donner les moyens d’un mieux être pour notre plus grand bien.

Dans les faits, ma réalité, il s veulent assumer une société à leur seule image dont il considère qu’elle est bonne puisqu’elle leur sied.

Mais l’on comprend mieux la théorie de l’impérieux qui nous gouverne de sa hauteur hautaine lorsqu’il dit vouloir pratiquer le ruissellement des richesses.

A moi le plus important, à toi la sueur de tes efforts dont je n’ai pu récupérer toute la valeur ajoutée.

Mais rassures-toi, j’apprends et au fur et à mesure de ma progression, je serais capable, j’en suis, de savoir exactement comment te torcher entièrement afin qu’il ne te reste que la peau sur les os puisque l’on sait combien ce n’est pas bien, ni beau, d’être trop gros.

Il est dommage que celui de notre actuel Napoléon royal ne soit pas rappelé afin de savoir plus précisément ce à quoi il veut prétendre.

Mais, nous sommes vernis, nous savons que pendant tout le temps où ils vont sévir, les riches n’auront rien à craindre surtout de ne pas partager leur trop à vivre…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

----------------------

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*