Accueil / Réflexions / Ce n’est pas parce que, que c’est…

Ce n’est pas parce que, que c’est…

Le clown d’Outre Atlantique a de drôles de manière de considérer ce qu’il voudrait comme nouveaux alliés pour affaiblir ses anciens.

Il leur lance tout d’abord à l’unisson des autres, une petite guéguerre de représailles financières en surtaxes, histoire de rappeler qui veut être maître de la Terre, pour le reste l’on réfléchira.

Pas contents, les prétendants au titre par une riposte conservatoire.

Ce qui n’a pas pour l’heure de plaire à celui qui se croit grand et renvoie la balle de taxes en plein dans la lucarne.

Ça fait semble-t-il bien mal puisque le malheureux réceptionnaire se sent obligé de se plaindre à l’arbitre pour visionnage vidéo.

L’on attend avec angoisse la décision internationale.

Pourvu qu’elle ne soit pas à prendre à l’unanimité..

En France, la justice pour les riches s’est d’intervenir en grande lenteur et petite vitesse tout en recherchant les défauts de forme quand tout est entendu sur le fond.

Pour les immigrés, la balance se fait plus rapide pour pencher du côté où les faire un peu plus chavirer, ils n’avaient pas qu’à tenter d’entrer en avion ; mieux vaut le bateau pour que cela dure plus longtemps.

Notre grand perdant des élections lui permettant de prendre la parole tous les 5 ans, n’est pas du tout content du soulèvement spontané des français suite à l’engouement des demis qui prendra son comble si finale gagnée.

Pas sur que sa stratégie du n’importe quoi c’est moi qui ait raison de penser que vous êtes des veaux.

D’abord, c’est un vrai grand qui l’a dit en premier et c’est pas beau de copier sur un chantre d’une économie capitaliste qui ne se savait pas encore libérale.

Ce n’est pas parce que l’on se dit de gauche à l’extrême qu’il faut obliger les autres à suivre du même pas militaire sous  vouloir faire croire que la dictature du prolétariat est à lire au premier degré.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.