IdéesRéflexions
A la Une

Ça bosse, ça bosse

D’après le ministre lui-même concerné, ce sont 75 % des parents qui sont satisfaits par ce qui se passe dans leur école.

Et dire que dans un certain passé un taux de satisfaction inférieur à 95 % était considéré comme un échec, 85 % une défaite, 80 % une déroute.

Mais l’on a que les hauts fonctionnaires que l’on mérite.

Youpi, le premier de cordée gouvernemental a affirmé que les français pouvaient prévoir de partir en vacances que ce soit en métropole, ou ailleurs d’autres en France.

Donner de l’espoir permet de faire patienter le mécontentement grandissant.

Prenez des forces, la reprise va être dure.

Pourvu que les personnes les plus faibles ne feront pas partie du plan d’évacuation, ouvrez les vannes.

Ce qu’il y a d’encourageant, c’est que malgré cette période de pénurie certains travaillent pendant que d’autres se planquent en télétravail – casse-toi de là je bosse – ou pire encore si c’est possible se mettent en congés maladie pour garde de mioches en non retour d’école ou prétendent au chômage partie qui pourrait se transformer en temps de travail partagé.

Alors il vaut mieux s’en tenir aux sérieux qui s’occupe de l’indispensable dont personne s’occupe.

Tenez les bons chiffres du premier trimestre sortis il y a quelques temps déjà.

Peut-être est-ce pour cela que l’on a pris le temps de s’interroger sur leur pertinence.

Ben oui quoi, le premier trimestre 2020 ou pour toute autre année d’ailleurs, va du premier janvier au 31 mars de l’année écoulée en cause.

Or, chacun sait que sur cette période une certaine pandémie est passée.

Les chiffres recueillis ne sont pas certains d’être parfaits puisque leurs expéditeurs étaient dans l’impossibilité de les fournir tant il y avait de paresseux profiteurs de ce bel état qu’est la douce France.

Donc, circulez il n’y a rien à voir sauf que ceux qui travaillent veulent faire voir leur savoir faire et leur capacité à faire savoir qu’ils sont capables de faire n’importa quoi pourvu qu’ils justifient ce pour quoi ils sont grassement payés.

Jusqu’à quand cette machine sans pilote va-t-elle fonctionner ?

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.