Accueil / Réflexion / Bien nourrir

Bien nourrir

Depuis la nuit des temps et ses journées, l’idée simple de manger était la préoccupation de tous les jours.

Certains mangeaient plus que d’autres, parce qu’ils étaient puissants, saigneurs.

Parce qu’ils pillaient le labeur des autres de plein droit ou droit divin.

Divines bouteilles garantissaient à l’homme nantis monts et merveilles, vaches et cochons mais surtout, suprême récompense, jeune fille à genoux. Les temps ont changé puisque même notre pain quotidien est assuré par des étrangers.

Il semble simple aujourd’hui de se nourrir, rien qu’en regardant les étals des riches marchands. Que vaut aujourd’hui un kilo de pates riches ou de pommes de terre à part leur différence de prix ?

Certainement pas le prix de la mort de faim.

Mais problème, encore faut-il bien se nourrir pour les années qui s’accumulent et réclament toujours plus pour un corps qu’il faut entretenir. Nombre de livres écrits à cette gloire et à celle de comment savoir faire recettes n’ont visiblement faits qu’engraisser leurs auteurs cuisiniers-pâtissiers.

Car avant de mettre main à la pâte, encore faut-il avoir le temps de lire, savoir lire et digérer avant de pouvoir ingérer.

L’échec est patent devant les miroirs déformants de nos couloirs ou salle de bains.

Mais éternellement, comme si répéter était apprendre, notre miroir de salon, nos écoutes radio et abonnements papiers nous apportent la bonne parole d’un savoir que l’on ne maîtrise pas car si éloigné de nos réels besoins à commencer dû à l’éloignement du domicile et le manque de temps à cause de ces activités que l’on se doit d’effectuer pour être un bon petit citoyen comme tout le monde.

Mais, il ne viendrait surtout pas à l’idée d’attaquer tous ces marchands de malbouffe créant de la richesse sur notre pauvreté gustative permettant en retour à des médecins de fourguer la marchandise de leurs officines.

La boucle est bouclée, heureusement qu’il nous reste de bonnes âmes prêtes à nous aider à passer de vie à trépas…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com