InfosRéflexions
A la Une

Bien malin celui ne croit pas

Le gouvernement l’a dit en la voix de son ancien premier qui a déserté la barre. Il n’y aura pas d’impôts supplémentaire sur le temps de la législature.

Et il confirme vouloir tenir bon malgré le changement de cap et la houle frappant le remplacement du premier.

Toutefois la force des vents de couloirs des grandes administrations pousse fortement à la création de nouvelles taxes qui, comme chacun sait, ne sont pas du tout des impôts.

Ceux-ci sont progressifs, celles-la forfaitaires.

Il ne faut pas être un grand matheux pour faire sa préférence entre les deux.

Mais, le premier de cordée, y tient, non, non, il n’y aura pas ou alors comme à l’école à la marge d’une mauvaise note imposée à celui qui ne comprend rien.

Donc, pour le moment tous on y croit comme à la disparition promise d’évacuation de la Covid.

Mais, comme les bonnes intentions font les pavés du chemin menant à l’enfer, c’est dans les détails qu’il vous faut regarder.

Un exemple en mille et l’on se demande bien pourquoi, il a été choisis.

Prenez le barème nouveau d’imposition.

Une ligne parmi tant d’autres est significative.

En 2019 si vous touchiez annuellement nets entre 6 965€ et 27 519€, le taux d’imposition était de 11 %.

En 2020, celui-ci demeure, mais limité à 25 405€.

Les 2 114€, eux, ne sont pas passés à la trappe.

Simplement, ils dégustent désormais d’un bon taux à 30 % sans faire de détail.

Sans doute un coup du sort de la désinflation déguisée dont on tait le nom.

Accessoirement, pour le malin atteint, il paiera gentiment 401€ d’impôts en plus.

Croyez moi, c’est malin !!! Vous vous consolerez de savoir que les extrémités ne bougent pas.

Au pôle inférieur, il n’y a de toute façon plus rien à gratter si ce n’est de réveiller les gilets jaunes.

Et au pôle supérieur, les directives sont de faire revenir les plus riches au bercail des premiers de classe.

Vous avez voté pour qui au fait ???

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.