Réflexions

Bien joué l’Euro-millions

Rien n’est plus énervant que d’entendre, de la part d’un journaliste averti, « c’est bien joué » pour un footeux qui simule ou tente d’amplifier une faute de son adversaire pour se payer un coup franc à bon compte.

Idem pour un vendeur qui se vante d’avoir fait un bon panier à l’encontre d’un client qui n’en avait pas besoin.

Ou encore pire, celui qui se plaît un vendre un produit dont il sait pertinemment que l’usage prévu n’est pas du tout adapté.

Et que dire de ces patrons qui s’inventent créateur d’entreprise en comptant exclusivement sur les avantages consentis par l’état que ce soit directement via la baisse ou exonération des cotisations sociales assurant ainsi la certitude d’une non évolution professionnelle des salariés engagés,  ou alors des réduction d’impôts au clients trop heureux de profiter de l’aubaine ou encore faire travailler uniquement des jeunes en stage d’apprentissage qui se laissent faire sans rien dire faute d’expérience et riches de l’espoir d’un bon diplôme.

Que dire de ce catalogue en forme d’extrait qui vous promet monts et merveilles d’un voyage merveilleux commençant par un trajet gratis, et mon œil ? L’affiche est belle, voir même alléchante d’un prix qui semble bien concurrentiel proposé.

Mais, justement, à y regarder de plus prés, la vérité est de dire que toutes les excursions sont payantes avec autant de possibilités journalières de dépenser un plus de 50€/par jour.

Ce qui représente du coup d’un seul, une augmentation de 40 à 60 % du séjour.

Bien sûr lesdites ne sont pas obligatoires… et comment connaître de la qualité de l’hébergement donné si le tour opérateur se réfugie systématiquement derrière la norme locale ? Il y en a un qui a bien commencé l’année 2019 en se permettant de gagner le lot du loto de l’euro d’un montant de plus de 129 millions d’€.

Il a suivi de prés le slogan de pub que tous les gagnants ont tenté leur chance au tirage.

Maintenant, il n’a plus qu’à espérer que l’actuel gouvernement ne vienne pas lui demander obole pour satisfaire aux revendications et à la colère des gilets jaunes.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer