Accueil / Infos / Axelle Red rencontre des réfugiés syriens en Jordanie

Axelle Red rencontre des réfugiés syriens en Jordanie

Ambassadrice de l’ONG Handicap International depuis octobre 2017, Axelle Red, s’est rendue en Jordanie le 9 avril dernier, à la rencontre des réfugiés syriens qui ont fui leur pays. Engagée dans le combat contre les bombardements des civils, la chanteuse a souhaité agir et témoigner aux cotés de ces milliers de victimes de la guerre.

C’est dans le camp d’Azraq  à 100km d’Amman, aux portes du désert qu’Axelle Red s’est rendue le 9 avril dernier aux cotés des équipes de Handicap International. Depuis 2012, l’association accompagne les réfugiés syriens qui ont fui les combats et tentent de panser les plaies d’une guerre durable. L’ONG mène des activités de réadaptation fonctionnelle (kinésithérapie et ergothérapie) et de soutien psychosocial. Victimes d’un conflit marqué par l’utilisation massive et continue d’armes explosives, des milliers de réfugiés blessés doivent faire face à des blessures complexes qui engendrent de graves séquelles invalidantes pouvant aller jusqu’à l’amputation. L’invalidité qu’elles engendrent s’accompagne souvent d’une stigmatisation sociale qui rend difficile le retour de la victime à la vie normale.

« J’ai rencontré dans le camp des hommes, des femmes et des enfants qui ont dû quitter leur foyer à cause du conflit syrien. Ils ont tout perdu, mais gardent un regard positif sur la vie. Cela me touche énormément, parce que cela pourrait nous arriver à tous » déclare Axelle Red, émue.

A la suite de sa visite dans le camp d’Azraq, Axelle Red a rencontré des réfugiés accompagnés par l’association, dans une clinique située à Amman. En Jordanie, plus de 655 000 hommes, femmes et enfants vivent actuellement en exil. Environ 80 % d’entre eux vivent en dehors des camps, tandis que plus de 139 000 autres ont trouvé refuge dans les camps de Zaatari et d’Azraq.

Une ambassadrice engagée

Axelle Red, est devenue la nouvelle ambassadrice de Handicap International en octobre 2017. Elle s’est engagée aux côtés de l’organisation qui, outre son action sur le terrain en faveur des populations vulnérables, continue de se battre quotidiennement pour que les Etats s’engagent contre les bombardements des civils.

 « Nous avons tous un rôle à jouer et nous pouvons faire une différence. Nous devons forcer les États à cesser d’utiliser des armes explosives dans les zones peuplées », ajoute Axelle Red, juriste de formation. « Ces bombardements constituent une violation flagrante du droit international humanitaire. »

En septembre 2017, l’ambassadrice avait pris part à la campagne « STOP BOMBING » visant à rassembler 1 million de signatures contre cette pratique. Cette pétition sera remise aux Nations unies et aux responsables politiques en septembre 2018.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.