Accueil / Réflexions / Avant l’heure

Avant l’heure

On se croirait en décembre, tellement novembre est pluvieux.

C’est sans doute pour cela qu’une grande surface à son corps défendant, a laissé dame cigogne déposé son colis.

Heureusement qu’il n’y a plus de sanisette, ce qui a permis à l’homme pressé de s’écarter près les déchets pour y déposer les siens.

Ne lui en voulez pas, il en a néanmoins entendu les pleurs d’un nouveau né qui n’aurait pas du s’y trouver.

Belle histoire de conte de fée dont on aimerait bien que Noël soit pour lui encore plus porteur d’espoir qu’une mère lassée.

Un autre a retrouvé refuge après 1 an en cavale de Russie alors qu’il y était accusé de pédophilie pour attouchement sur sa petite fille.

Pour sa défense, il fait savoir que la-bas si vous prenez en photo une femme donnant proprement le sein à un enfant ce serait de la pédopornographique.

Il s’était bien réfugié en ambassade qui pourtant ne voulait pas de lui ce qui l’a obligé à utiliser l’auto-partage pour s’en échapper.

Une évasion écologique, ça de la gueule, n’est-il pas ?

Sur que pour s’en sortir financièrement un livre, un film, voire une pièce de théâtre devrait faire l’affaire.

Où l’on vient d’apprendre ce qui était su sous le manteau : tout le monde un peu friqué a plus ou moins détourné de l’argent dans d’autres royaumes paradisiaques sur le plan fiscal pour décider ou quand et somment ces fabuleux riches dépenseront leur argent proprement gagné comme cette dame royale qui finançait à l’insu de son plein gré une société de crédit exploitant les plus pauvres de chez les pauvres pour se faire mousser la rentabilité si prisée de placements à haut risque pour les salariés et clients de ces structures.

Cet argent éparpillé, si soudainement retrouvé, va-t-il revenir dans le giron des états concernés pour réduire une dette publique illicite ou tout simplement ces bonnes gens vont-ils faire action de groupe pour mettre fin aux vilaines délations de ces « Paradise Papers » ?

Par avance, oserais-je vous souhaiter Bonne année ???

Assurance auto : comparez et payez moins cher


Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*