Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Aux fous

La stratosphère débile des faks news invraisemblables enflent dans le visionnage des internautes avides du n’importe quoi.

Bien sûr, certains en profitent pour faire passer leurs idées complotistes.

Et, bien entendu, pas question pour tous ces gens de tenter d’aller vérifier la vérité réelle, et non supposée, d’une information jetée en pâture, et parfois à l’insu du plein gré de l’auteur de l’info devenue virale.

Il en est ainsi d’un pharmacien qui fait passer une vidéo d’un test anti-Covid sur une boisson autrement plus dangereuse et pétillante.

Bingo, le test est positif.

Et parmi ceux qui regardent beaucoup y voient la preuve que ces tests sont bidons.

Sauf que ces braves je sais tout, ne savent pas que le pharmacien a fait cela pour faire rire ses copains.

Tout le monde sait que le contenant du soda provoque une réaction chimique sur ledit test.

Un point c’est tout.

Mais les petits malins complotistes font feu de tout n’importe quoi correspondant à leur délire fou.

Le pharmacien, regrette, continue à utiliser ses tests.

Tant pis, le al est fait.

Mais c’est un mal pour un bien puisqu’il prouve encore une fois la débilité de ces minables qui ont trop peur de la réalité pour s’inventer des délires encore plus graves.

Il nous avait habitué à des attitudes intéressantes qui pouvaient faire réfléchir et même révélait des situations particulières que certains auraient voir maintenues sous le tapis qu’il a prétention à reverser.

Il nous ressort sa diatribe, mais même pas sous pages de livre.

Serait-il en manque d’arguments ? Mais, qu’un vieux comme lui dise que sa vie a moins de prix que celle d’un jeune me semble ramener la vie à une simple valeur financière.

Au nom de ce principe il milite, le bougre, pour laisser mourir les plus vieux au profit d’autres plus à mène de droit de vie.

Étrange conception libertaire d’un homme qui sait très bien que s’il se protège dans sa propriété il ne court aucun risque par rapport à celui qui se trouve en Epadh sous le poids de la multitude des contacts.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.