Accueil / Réflexions / Autrement quoi ?

Autrement quoi ?

Faire de la politique autrement n‘est pas être différent des autres.

Et voici une parmi tant d’autres qui vient de découvrir les difficultés de la vie en s’apercevant qu’être députée avec seulement 5500 pauvres euros n’était pas vivable tous les jours.

Obligée de remettre d’anciens vêtements, de manger des pâtes ; elle regrette franchement son ancienne vie.

Une autre de son genre qui n’a sans doute rien compris à ce qu’elle avait voté a embauché son ex et son prédécesseur ; après tout, ils ne font pas partie du clan familial.

Un peu comme certains ont intérêt de divorcer pour payer moins d’impôts, et oui cela arrive aussi.

Un malheureux de la même majorité n’a pu si résoudre et a du licencier son actuelle.

Du coup ne supportant plus la situation, il envisage de renoncer à son mandat.

Ah qu’il est dur de se confronter à la vraie vie.

Encore un peu, et ils vont touts regretter d’avoir privilégier les vrais riches au dépend des vrais pauvres ; une politique de pure droite quoi..

Mais, chouette, les députés auront désormais (?) le droit de louer sur Paris à la charge de leur Assemblée Nationale.

Ainsi, ne dormiront-ils plus dans leur bureau lit de la même assemblée.

Toutefois, avec une enveloppe de 1 200€/mois, pas sûr d’une superficie correcte.

Mais comme il s’agit d’un logement de fonction, certains cadres supérieurs du privés ou directeur administratif de musées et ou d’ailleurs comprendront le dilemme…

Et dire que certains autres élus bénéficient pour leur vie privée d’appartement social dont la décence amène à dire qu’il vaut mieux ne pas en parler… dès lors, une question peut se poser ?

Si l’on considère nos représentants comme quantité négligeable, comment ces derniers peuvent, sans perversité aucune, agir pour le mieux être de tous ?

Ce ne sont que des êtres humains, après tout et non pas une effigie constituée d’un patchwork de bulletins d’urne assemblés les uns aux autres.

Regardez en pays nordiques, il est expressément demandé aux travailleurs de ne pas venir s’ils sont enrhumés, ainsi ils ne contamineront pas les autres, et le petit rhume ne se transformera pas en grande catastrophe.

Ceux qui passent trop de temps au boulot et négligent leur famille sont considérés comme mauvais manager potentiel.

Le télétravail est encouragé car prendre les transports n’est bon pour personne surtout si c’est répété à pas d’envie.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.