Accueil / Pourquoi / Automobilistes et limitations de vitesse

Automobilistes et limitations de vitesse

radar0208C’est un sujet qui revient souvent sur le devant de la scène : limiter la vitesse, notamment sur les autoroutes urbaines et même les autoroutes (tout court).

Si une grande partie de l’opinion s’en fiche, il y a un pourcentage (toujours non négligeable) qui est contre ces limitations de vitesse.

Personnellement, j’admets les limitations de vitesse et je les respecte, au risque de me faire klaxonner ou de recevoir des appels de phares.

Le cas le plus marquant, fut la zone de travaux l’autoroute A6, à une quarantaine de kilomètres de Paris, un peu avant le péage de Fleury. Il y a quelques semaines, je savais qu’ils avaient installé un des 2 radars chantiers de France. Je me suis mis à 70 km/h (la vitesse limite autorisé) en utilisant le limiteur de vitesse (que j’active toujours). La route est à 2 voies et il y avait de la circulation. Tout le monde me doublait à toute vitesse, en profitant pour donner un coup de klaxon où un appel de phares (juste avant de doubler) je pense que le radar a dû enregistrer un très bon chiffre d’affaires.

Depuis, la présence de ce radar est connue et tous les automobilistes respectent le 70 km/h.

Mais, en dehors de ce cas, je trouve curieux le peu de respect des limitations de vitesse en France.

Je m’interroge, est-ce une envie de défier la loi ou de rouler vitesse ? Ou peut-être les deux.

Il faut admettre que certains radars ne sont pas installés sur les zones les plus dangereuses, mais sur les sections de route où les automobilistes ont le pied un peu lourd sur l’accélérateur.

Des zones qui donnent envie, à certains, de rouler vite, très vite. Mais, est-ce une raison pour rouler au-delà des vitesses autorisées ?

Je ne crois pas. Nous vivons dans un pays, où il y a des lois. Certaines plus contraignantes que d’autres. Ne pas les respecter, c’est risquer de se faire prendre et d’être… puni.

La conduite automobile fait partie des domaines encadrés par des lois.

Prendre le volant, c’est accepter de respecter le code la route, qui interdit de conduire en ayant trop bu, en étant droguer, qui oblige à attacher sa ceinture de sécurité, à mettre on clignotant et nombre d’autres choses, dont l’interdiction de rouler au-dessus des vitesses autorisées indiquées par des panneaux ronds à bord rouge, centre blanc et écriture la vitesse maxi en noire.

Il existe, également, une vitesse minimale, par exemple sur autoroute, c’est 60 km/h.

Il y a des limitations de vitesse qui sont difficiles à respecter et, pour lesquels, il faudra une certaine habitude, c’est principalement le 30 km/h dans certaines villes. C’est lent, ce qui est sécurisant pour les piétons et les vélos, mais pas simple à respecter vu la puissance des voitures.

Mais, les autres limitations de vitesse : 50, 70, 80, 90, 110 et 130 km/h ne posent aucun problème. Les automobilistes qui ne respectent pas ces limitations, le font volontairement.

Puis, ils pestent lorsqu’ils se font prendre par un radar.

Certains petits malins (mais j’en ai déjà parlé dans un autre billet) trafiquent leurs plaques d’immatriculation (en recolorant l’intérieur de certains chiffres, tel que les 0, 8 et même le 3 ou le 4). Mais c’est peine perdue, le personnel et les logiciels utilisés au centre de traitement de Rennes savent parfaitement interpréter ce type de tentative d’arnaque.

Je crois que certains automobilistes affirment leur puissance et/ou leur virilité au volant de leur voiture en appuyant sur l’accélérateur, j’arrive à le comprendre. Certains n’ont peut-être que cela dans la vie pour avoir l’impression d’exister.

D’autres sont des têtes brûlées qui ne veulent pas obéir à la loi et respecter à une limitation de vitesse, c’est trop pour eux.

Par contre, ce que je ne comprends pas ce sont des associations qui se rendent ridicules en contestant des décisions telle que ramener l’idée de ramener la vitesse de 110 à 90 km/h sur les autoroutes urbaines.

Sur de courtes distances, cette limitation de vitesse n’a pas d’incidence sur la durée d’un parcours et c’est le cas concernant les autoroutes urbaines.

Imaginons que j’ai 20 km à parcourir, à 110 km/h, il me faudra 11 minutes et à 90 km/h il me faudra 13 soit, seulement, 2 minutes de plus.

Est-ce que c’est 2 minutes de plus valent la peine de protester, de râler. Qui est à 2 minutes près ? Les associations d’automobilistes n’ont-elles pas mieux à faire ?

Je vais pousser le bouchon très loin, imaginons que l’on passe la vitesse des autoroutes de 130 km/h à 110 km/h et sur un trajet long, de la région parisienne jusqu’à la côte d’azur, j’arrondis à 1 000 km. À 130 km/h, il faut environ 7h40 et à 110 il faut 9h00, soit même pas 1h30 de plus, c’est négligeable sur une pareille distance.

En dehors de ne pas vouloir respecter le Code de la route, je ne comprends pas le comportant de ces délinquants qui roulent à n’importe quelle vitesse en se mettant hors la loi et en mettant en danger la sécurité des autres (dont ils se fichent peut-être) et leur propre sécurité.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

2 plusieurs commentaires

  1. OK mais je veux une réduction proportionnelle du péage des autoroutes eu égard au temps que je mettrais en+++. chiche!!!

  2. Très bonne analyse, je suis tout à fait d’accord avec vous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com