IdéesRéflexions
A la Une

Au revoir à ta vie

Ce soir nous n’irons plus danser, alors même qu’il n’y aura plus personne pour nous empêcher d’aller en (sur)Boum.

Deux petits tours et puis s’en vont.

Cela fait partie de la vie.

Le début d’une naissance, la fin d’une mort.

Certains pensent, au contraire, que c’est le début d’une longue aventure joyeuse éternelle.

D’autres, au contraire, pencheront sur le fait prouvé que tout a une fin.

Peu importe, à chacun(e) ses idées, pensées en toute liberté et la vie continue pour ceux qui sont encore présents.

Le trafic a pu reprendre en l’île Outre Manche et la terre française.

Encore des nœuds, des bouchons, mais qui se défraieront avec le temps que l’on souhaite voir défilé le plus rapidement possible.

L’illuminé ne peut s’empêcher de dire n’importe quoi du moment qu’il fait quelques instants dans les médias relayeurs obligés.

L’on savait que de saveur personnel il préférait les gens d’extrême droite, au-delà de ceux de droite extrême.

Sa politique financière et sociale est fidèle à ses penchants réels d’ancien banquier.

Mais de là à les traiter de mélasse intellectuel fait bien ressortit son allergie pour ce qu’il pense être l’ancien monde.

Il voudrait laissait place à un nouveau monde ou tout serait binaire, blanc ou noir sans mélange possible qui rend tout profondément compliqué dès lors que l’on donne vraiment la parole à tout le monde.

On le dit très intelligent mais tellement obtus que les infos de la compréhension du monde lui échappe complètement.

Ce faisant son côté autoritaire veut aller à la pêche des voies de la droite, droite et toute droite.

Trois gens d’armes ont été tués d’avoir voulu sauvé une femme battue qui s’était réfugiés sur le haut du toit de son habitation.

Son conjoint pris de folie ne justifie pas ce geste désespéré : il aurait pu le faire simplement contre lui-même sans pour autant en faire profiter les autres.

Mais quand donc, les fous tordus comprendront-ils que l’on n’a pas le droit de brider la liberté de l’autre.

Laissez-les libres !!!

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.