Faits d'actualitéInfosRéflexions

Au cours de la canicule de juin des records de chaleur ont été battus

La canicule de la dernière semaine de juin, tout à fait inhabituelle en cette période de l’année, nous a fait oublier qu’elle était précédée, en début du même mois, par des températures globalement fraiches, voire très fraiches, ce qui a conduit en fin compte, presque partout à des moyennes supérieures aux moyennes établies pour la période 1980-2016, tant il a fait chaud.

La hausse moyenne s’est située dans une fourchette de hausse de 2,8°C autour de Lyon et de 3,5°C à Nancy alors les moyennes à Saint Nazaire et à Leucate ont été respectivement inférieures à 1,1°C et 0,5°C aux moyennes.

Depuis, les températures enregistrées, qui sont des températures d’été, correspondent plus ou moins aux températures de saison, on ne peut plus parler de canicule, car les nuits sont fraiches.

Pendant la période de canicule, parmi les 158 stations dont Météo-France dispose de relevés, plus d’une vingtaine ont enregistré des températures records, non pas des records pour le mois de juin, mais des records absolus, avec des températures jamais atteintes dans leur régions respectives.

Par ailleurs, quatre records qui datent de la canicule d’août 2003 ont été battus dans le Vaucluse, en Charente Maritime, en Ardèche et en Vendée, alors que d’autres records battus tenaient depuis des années.

La plupart des records battus en juin, avaient été atteints, en leur temps, au cœur d’un été, ce qui rend les prévisions pour l’été 2019, qui n’est qu’à ses débuts, incertaines, ce qui fait que Météo-France, dans ses prévisions saisonnières, ne privilégie pas de scénario précis, mais prédit simplement un temps plus chaud que la normale dans l’est du continent européen, sans pouvoir dire si nos régions de l’est seront, ou non, touchées.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer