PolitiqueRéflexions

Agro-éco

Comme le salon agricole vient de prendre clôture après avoir confirmé sa bonne réputation de paysans bien élevés, comme l’agriculture est de mode écologique qui nous fait dépendre de sa bonne nourriture, il est normal de voir apparaître les financiers pour une bonne mise à haut rendement garanti pour seulement ceux qui y croient.

Pendant ce temps là, les hommes qui vivent de leur terre, parfois loués à des saigneurs, gagnent leur misère à hauteur de moins que le smic dont certains se contentent de trois fois rien pour ne pas atteindre le minimum syndical dont ils ne payent plus la carte faute de moyens.

Une loi prise sous ce gouvernement tente de faire avancer les choses en imposant aux grands distributeurs manitou de la grande consommation, une marge minimum de 10 % pour mieux rémunérer leurs fournisseurs agréés.

Mais, a priori, l’on entend rien dans les champs de ce qu’il peut en être, sauf dans les voies lactées, des marchandises consommables qui finissent dans les conserves ou les plats préparés .

Seraient-ce que les industriels concernés auraient pris bonne habitude de rémunérer correctement leur sources d’approvisionnement ? Alors, les paysans damnés de la terre se sont mis à réfléchir et mettre en avant le circuit court si bien dans l’air du temps et qui court-circuite les intermédiaires soumis à un régime qu’ils n’ont pas vraiment l’air d’aimer.

Mais, à voir les prix pratiqués, en comparaison avec ceux dont on est habitué, si l’on fréquente assidûment les surfaces de marché, l’on se demande d’un coup, d’un seul, si l’esprit commerçant n’a pas pris le dessus en prenant le bobo pour un gogo rigolo… Tenez un exemple entre tous, un poulet est acheté le même prix quelque soit l’endroit.

Mais chez le producteur rien n’est indiqué sur l’origine du produit sauf à faire confiance aveugle si l’on pense qu’il est vraiment fermier écolo…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer