Accueil / Politique / À qui profite le crime ?

À qui profite le crime ?

Depuis des semaines, et la sortie du premier dossier dans le Canard Enchainé, François Fillon crie à l’assassinat politique.

Depuis, il est mis en examen, son ancien suppléant à l’Assemblée National, Marc Joulaud également et sa femme pourrait suivre le même chemin. L’horreur pour François Fillon dans cette histoire est qu’il n’a pas agi de manière plus répréhensible que nombre d’autres politiques qui en ont l’occasion (recruter leur femme, leurs enfants, recevoir des cadeaux, …), mais ce n’est pas une excuse.

Cette semaine, lors de son passage sur France 2, François Fillon a directement accusé le président de la République, François Hollande, d’avoir depuis un « cabinet noir » orchestré sa destruction pour favoriser la gauche.

François Fillon se dit victime d’un complot imaginé et orchestré depuis le sommet de l’État.

Mais, seulement depuis le début de cette campagne présidentiel, on a toujours dit que candidat de François Hollande n’était pas Benoît Hamon mais Emmanuel Macron.

Lorsque l’on voit tous les proches de François Hollande rallier Emmanuel Macron, on peut penser que c’est exact.

Dans ces conditions, François Hollande n’avait aucun intérêt à pousser aussi loin l’offensive contre François Fillon, c’était le risque de la mise en œuvre d’un plan (maintenant, c’est trop tard, quoi que !) et le retour d’Alain Juppé. Qui contrairement à François Fillon était donné premier au second tour, face à Marine Le Pen renvoyant à la troisième place le protégé Macron.

Si François Hollande avait agi en sous-marin, il n’aurait pas été plus loin que de nuire à l’image de François Fillon le reléguant à la troisième sans prendre le risque d’un plan B.

Certains me diront qu’aujourd’hui, puisqu’il n’existe aucune possibilité de « plan B » chez Les Républicains, autant continuer à tirer sur François Fillon.

Je ne sais pas si quelqu’un a orchestré le lynchage de François Fillon, mais je ne crois pas que ce soit François Hollande, il n’avait aucun intérêt à le faire. Il n’est pas candidat et son … protégé était déjà avant les affaires mieux placé de François Fillon.

Si la sortie de toutes ces affaires n’est pas le fruit du hasard, alors François Fillon devrait regarder dans son entourage. Souvent les traîtres font partie des amis plutôt que des ennemies.

Il faut chercher à qui profite le crime, même sans gain direct, se peut être une simple vengeance.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.