Accueil / Réflexions / A pied Blaize dans tes baskets

A pied Blaize dans tes baskets

Un célèbre basketteur d’Outre Atlantique qui se prend le pied dans le tapis à cause de sa basket haute performance qui s’est crue feuille de papier.

Cela s’est passé en plein début de match et en plus devant les yeux d’un ancien président.

Il n’en fallait pas moins pour une plongée longue en apnée financière.

L’on n’ira pas jusqu’à dire que le joueur avait refusé de s’agenouiller comme d’autres pour la pub de la marque et qu’alors en punition la chaussure s’est dérobée.

Avant les vaches regardaient passer les trains sans broncher.

Mais c’était avant.

aujourd’hui, en salon ces dames se laissent admirer par des badauds effarés de les voir si belles des champs.

En attendant l’Europe, tout est en Marche pour être premier d’une compétition où les acteurs se font la part belle en bas de classement d’un sondage qui n’a que pour mérite de sortir maintenant, et donc de ne rien dire sur la réalité des futures élections ; il ne faudrait tout de même pas tomber dans le piège et croire que c’est gagné même si la tête de liste reste chercheuse.

Il ne faudrait pas vendre l appeau de l’ours avant de l’avoir tué, ce qui serait vache.

Les gilets jaunes sont toujours à la rue même s’ils encombrent moins, pour faire genre je change, les ronds points, les jeunes sont à rue de l’écologie non installée par leurs fainéants de parents pourtant adulte et les minots ne sont pas contents.

Par contre, l’illuminé satisfait de lui-même, comme toujours, déambule de son pas de vainqueur des allées versaillaises transformées pour porteur de bottes sans crottes, et permettre un discours de promesses n’engageant que ceux qui vont y croire ; ha, les gaulois sont bien optimistes de penser que le ciel ne leur tombera pas sur la tête.

Notre premier ministre, lui, fait le tour des popotes en Afrique Noire pour affirmer officiellement la présence de la France puisque le grand territoire d’Outre Atlantique est resté alors que son chef avait dit qu’il partait : le grand cirque de la vie politique continue.

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.