InfosRéflexions
A la Une

A la bonne tienne

Je rapporterais ici une réflexion reçue sur internet qui a fait mouche.

Il est dit que les mangers n’importe quoi américains même francisés n’acceptent pas les billets de 500€.

Franchement, si vous aviez, vous y iriez manger là-bas vous ?? C’est bizarre, vous avez dit bizarre au hasard ou aviez-vous pressenti l’inévitable ? Dans le Sud de France où le druide se vantait d’avoir bien acté contre le virus, la situation du retour de la particule chinoise se fait préoccupante, très préoccupante.

Çà monte, trop vite, les lits en réa sont vites occupés même s’il est prévu dès maintenant la création d’autres.

Mais, tout de même, même lui, à qui certains voulaient donner le prix Nobel, s’est lourdement trompé.

Va-t-il comme son fan d’outre Atlantique faire son mea-culpa au sein d’un livre à gros tirage afin de servir enfin à quelque chose, lui qui écrit tant ? Mais n’allez pas croire que le pessimisme arrive en galopant, les médecins sont fermes sur leur capacité d’accueil ; les hôteliers aussi.

Souhaitons qu’ils ne se fassent pas concurrence acharnée.

C’est de notre vie dont il est question ! Une deuxième d’importance ville de France, se met contre le Tour.

Ho officiellement, pas  contre celui-ci, mais plutôt contre les voitures de la caravane dont on sait bien que si elles n’étaient pas le tour ne serait pas.

Mais, s’il y a une chose que l’on sait avec ces verts là, c’est qu’il est parfaitement impossible de discuter tant ils sont sur d’avoir raison dans leurs basse-cour qu’ils croient haute ces hautains.

C’est un peu comme ces médecins, chacun dans une association représentative distincte, pour qu’il y ait de la place pour tout le monde, qui ne cessent de vous donner, à longueur de jour, de semaine, de mois, de trimestre, de semestre, d’année, pour recommencer plusieurs fois, des conseils pour le comment vivre sans s’apercevoir que dans les faits vous avez vécu.

Alors, un vert ça fait bien, deux verts c’est un combat, trois verts bonjour les dégâts.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.