Techno.

8 conseils pour créer un mot de passe robuste et sécurisé

Benoit Grunemwald - Expert en Cyber sécurité, ESET France

Ou comment sensibiliser vos employés à choisir les bons mots de passe

  1. Votre mot de passe doit être unique !

Cela s’applique à l’ensemble de vos comptes, afin d’éviter de tous les compromettre si votre mot de passe venait à fuiter. Ce dernier ne devrait d’ailleurs jamais être écrit sur un post-it ou sur un fichier non chiffré ni sauvegardé sur l’un des appareils de l’entreprise.

  1. Plus votre mot de passe est long, mieux c’est !

Le National Institute for Standards and Technology (NIST) des Etats-Unis recommande d’utiliser au moins 8 caractères, le minimum pour un niveau raisonnable de protection contre les attaques par force brute.

  1. Encouragez l’utilisation de phrases en guise de mot de passe

Une phrase avec 30 caractères ou plus est bien plus sécurisée qu’un mot de 8 caractères créé à l’aide de signes de substitution. Les phrases sont au final un meilleur moyen de mémorisation et la longueur supplémentaire n’est en fin de compte, pas vraiment un motif de complication pour l’utilisateur.

  1. Éliminez les règles de composition trop difficiles

Demander aux utilisateurs d’inclure des caractères minuscules et majuscules, au moins 1 chiffre et 1 caractère spécial n’est pas idéal pour les encourager à créer des mots de passe robustes, et cela a d’ailleurs l’effet inverse : ils ont plutôt tendance à créer des combinaisons trop faibles et difficiles à mémoriser.

  1. Ne partagez pas vos mots de passe !

Ne montrez jamais vos mots de passe à d’autres personnes, mêmes vos collègues, vos responsables, voter famille ou au service informatique, d’autant que les cyberescrocs sont très forts pour se faire passez pour le support informatique !

  1. Évitez les combinaisons les plus utilisées

« XXXX » n’est pas un mot de passe robuste. Tout comme les caractères qui se suivent de type « 1234 » et les combinaisons faciles telles que « azerty » qui sont à oublier !

  1. N’utilisez pas de mots courants du dictionnaire

Ceux-ci peuvent en effet être attaqués par force brute. Cela concerne aussi les langues étrangères et tous les termes spécialisés issus de différents domaines.

  1. N’utilisez jamais d’informations personnelles

Celles-ci peuvent être devinées par les cybercriminels en fonction des informations auxquelles ils peuvent avoir accès sur les réseaux sociaux. Cela inclut les noms, dates d’anniversaire, adresses, écoles, noms des conjoints et des enfants.

Booking.com

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page