Idées

59% des chauffeurs de Taxi / VTC déclarent travailler pour plusieurs plateformes

EureCab, l’unique plateforme française de réservation des VTC et des taxis en France a souhaité interroger les professionnels de son écosystème sur l’évolution actuelle du marché. Voici les résultats d’une étude inédite qui démontre clairement que la qualité de service se retrouve en baisse et le métier est considéré par les chauffeurs comme sous-payé. Explications.

Majorité de chauffeurs est obligée de jongler entre plusieurs plateformes

EureCab a mené un sondage auprès de 400 chauffeurs VTC entre le 24 octobre et le 4 novembre 2019 dans toute la France. Son résultat reste sans appel : presque 60% de chauffeurs pensent que jongler entre plusieurs plateformes est nécessaire pour la sécurité financière. Cette façon de travailler leur permet d’avoir un maximum de clients et de réagir rapidement sur les majorations de plateformes afin d’augmenter leur chiffre d’affaires.

Le sondage confirme également une tendance globale – 94% de chauffeurs considèrent qu’il est important d’avoir la possibilité de choisir librement le prix des courses. Cela leur permettrait de proposer un service de meilleure qualité et d’avoir un revenu plus stable.

Pourquoi 44% de chauffeurs pensent que la qualité de service est en grosse baisse ?

La suite du sondage mené par EureCab démontre que 44% d’interrogés pensent que l’évolution de la qualité de service sur le marché des VTC est en grosse baisse et seulement 5% la trouve en nette amélioration.

23% de chauffeurs remarquent une baisse de qualité quand ils travaillent pour plusieurs plateformes. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. Premièrement, les chauffeurs n’ont plus le temps de préparer le véhicule entre deux prestations et en travaillant pour plusieurs plateformes à la fois la fidélisation n’a plus lieu. Plus on fait du quantitatif, plus la qualité de service baisse. Secondement, les tarifs varient beaucoup d’une plateforme à l’autre ainsi que les demandes des clients, il est donc nécessaire de s’adapter aux spécificités de chaque plateforme.

Des chauffeurs indépendants se plaignent de « la concurrence rude entre les plateformes, elles tirent les prix vers le bas afin d’obtenir plus de clients mais en réalité elles sont en train de détruire le métier de VTC ». Malgré ces retours, plus de 20% de chauffeurs interrogés insistent sur la conscience professionnelle et restent toujours constants dans la qualité du service proposé.

Les réservations à l’avance ou les réservations immédiates ?

76% : tel est le pourcentage de chauffeurs de VTC souhaitant être indépendants dans leur métier. Et même si ces derniers représentent une forte majorité, 46% d’eux considèrent cela comme étant possible.

85% de chauffeurs croient que la fidélisation de la clientèle est importante ce qui n’est pour l’instant possible qu’avec les réservations à l’avance qui permettent également de délivrer le meilleur service possible. D’où le chiffre de seulement 6% qui préfèrent les réservations immédiates. La relation humaine reste également très importante.

En revanche, les deux types de réservations sont considérées comme complémentaires. « Les réservations à l’avance nous permettent d’organiser nos journées de travail, et les courses immédiates pourraient combler les trous dans nos plannings », explique un des chauffeurs. Le sondage démontre que 41% d’interrogés exercent les deux types de courses pour pouvoir répondre à la demande de la clientèle française car l’une complète l’autre. Combiner les courses à l’immédiat et à l’avance permet aux chauffeurs d’optimiser leurs coûts (par exemple, vers les aéroports) et d’assurer un revenu mensuel suffisant.

A propos d’EureCab

L’entreprise parisienne EureCab a été créée en 2015 par Théodore Monzies et Cédric Van Daele. La start-up a élaboré l’unique plate-forme de réservation pour les taxis et les voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC) en France. EureCab a ouvert son site internet à l’été 2015 et son application sur smartphone est disponible depuis fin 2017. La plateforme compte déjà plus de 100 000 clients dans l’hexagone, plus de 600 chauffeurs indépendants actifs et six plateformes intégrées (Kapten, Marcel, Lecab, SnapCab, Félix et Citybird). EureCab ambitionne de se développer à l’international.

Tags

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer