Accueil / Idées / Une drôle d’histoire de fin de location d’un photocopieur

Une drôle d’histoire de fin de location d’un photocopieur

ecureuil1002Ce que je vais vous raconter est une drôle d’histoire, mais réelle qui arrive à notre confrère RiskAssur (magazine professionnel de Risques et d’Assurances).

C’est une histoire sans gravité, mais si je vous la conte, c’est simplement pour mettre en garde ceux qui pourraient être confrontés, un jour ou l’autre, à ce type de problématique et des entreprises laxistes en fin de contrat.

Tout a commencé en décembre 2010, RiskAssur avait l’habitude depuis longtemps d’avoir un photocopieur/imprimante en location dans ses bureaux plutôt que de l’acheter. C’est plus simple, le matériel est entretenu et renouvelé tous les 4 ou 5 ans par du matériel plus moderne.

Dans l’histoire 3 intervenants :
– le fabricant : CANON
– le loueur : Grenke Location
– l’entretient et la maintenance : Abysse

Et en cette fin d’année 2010, le copieur en place était arrivé en fin de location et devait être changé par un modèle plus récent. Ce qui fut accepté, par RiskAssur et validé par Grenke Location et Abysse.

Concrètement, CANON fournir à Abysse un nouveau copieur, C2020L.

Du personnel de chez Abysse vient reprendre l’ancien copieur et mettre en place le nouveau copieur, sans oublier de nous faire signer le nouveau contrat de location avec Grenke Location et le nouveau contrat de maintenance avec Abysse.

Et voilà, c’est reparti pour 5 années.

Mais, courant 2015, RiskAssur est parti du constat que le besoin d’imprimer ou de photocopier était en chute libre avec la numérisation de plus en plus présente et la décision fut prise de terminer ce contrat et de plus reprendre d’autre copieur.

Dans ce cas de figure, il faut faire attention, et ne pas oublier de résilier le contrat avec le loueur, sinon il repart pour 1 an par tacite reconduction. (si vous louez du matériel, attention à ce détail qui est présent dans quasiment tous les contrats).

Donc, RiskAssur résilie, par lettre recommandée, le contrat de location signé avec Grenke Location et avise la société Abysse de la chose.

Tout est simple, même si cela ne fait ni les affaires de Grenke Location, ni celles d’Abysse qui préfèrent – en fin de contrat – repartir quelques années avec un nouveau matériel.

Nous nous attendions à un courrier nous avisant de la reprise du matériel. Effectivement, courrier en date du 14 décembre 2015 est envoyé par Abysse pour convenir d’une date.

Mais, rien ne s’est passé, Abysse n’a pas repris le matériel. Pourtant le contrat de maintenance prévoit la reprise du matériel en fin de contrat, mais Abysse joue à l’imbécile en expliquant qu’ils ne peuvent rien faire sans un ordre de Grenke Location.

De son côté, le propriétaire du copieur Grenke Location ne répond à aucun courrier, fait le mort et ne semble vouloir reprendre ce qui lui appartient.

C’est une situation qui n’a aucun sens. RiskAssur a mis ce vieux copieux dans un coin, c’est encombrant sans plus et ce matériel – qui ne lui appartient pas – n’a rien à faire dans ses bureaux.

La situation est ubuesque et RiskAssur attend son dénouement.

Ente nous, ceci n’est pas très bon pour l’image du fabricant CANON, qui devrait mettre de l’odre dans ceux qui interviennent dans la vente et l’entretient de son matériel.

Très sérieusement, si vous louez du matériel sur plusieurs années et si vous ne désirez pas – à la fin du contrat – prolonger la location ou louer du matériel plus moderne en remplacement, il faut :

– résilier le contrat de location (en respectant le délai et la procédure précisés dans le contrat),

– espérer que le propriétaire du matériel le reprendra, lui aussi en respectant ses engagements. Mais ne pas se débarrasser soi-même su matériel, il ne vous appartient pas.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*