Faits d'actualitéInfosRéflexions
A la Une

Un Boeing 737 autre qu’un Max a plongé en atterrissant en Floride dans une rivière

Que l’on se rassure, il y avait 126 passagers et 7 membres d’équipage à son bord, 21 passagers, légèrement blessés, ont été transportés à vers des hôpitaux locaux, tous se trouvent depuis dans un état stable ont confirmé les autorités.

L’appareil, exploité par une compagnie de charters qui exploite une flotte de Boeing 737-800 avait décollé de la base navale américaine de Guantanamo de Cuba, pour se poser sur la base militaire de Jackson ville en Floride, lors d’un orage.

Il a plongé en se posant dans un cours d’eau peu profond sur la base même, après avoir rebondi sur la piste une première fois, puis viré à droite, il a rebondi encore une fois, pour virer cette fois-ci à gauche, avant de s’arrêter dans l’eau, en position de crash selon les descriptions fournie par une avocate, qui se trouvait à son bord.

Cela aurait pu se terminer très mal, l’avion étant totalement désorienté, les masques d’oxygène sont tombés et des compartiments bagages se sont ouverts.

L’avion n’a pas été submergé ce qui a permis d’évacuer tous les passagers dans le calme, écrit le shérif de Jacksonville, dans un tweet, accompagné de deux photos

Près d’une centaine de pompiers et de membres des services de secours ont été mobilisés sur l’accident, selon les autorités locales, pour évacuer les passagers, des membres du personnel de la base militaire de Guantanamo et leurs familles.

Les autorités fédérales de sécurité des transports ont ouvert une enquête sur les causes de l’incident de cet appareil, un modèle plus ancien que les 737 Max qui ont été immobilisés par Boeing après deux accidents qui ont fait 326 morts.

Boeing a, de son côté, déclenché une enquête qui met en cause la sécurité offerte par l’un des fleurons de ses avions.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.