Accueil / Réflexions / Travail gratuit

Travail gratuit

À ne pas confondre avec le bénévolat qui permet de faire certaines actions qui ne seraient économiquement pas possible de réaliser ; ce qui semble jusqu’à alors une bonne chose.

Toutefois, j’ai toujours tiqué devant la possibilité de déduire jusqu’à 70% de son don, à une association d’ordre publique, sur ses impôts.

Car, cela veut, en définitive, dire, que ce sont bien tous les citoyens de cette magnifique collectivité qui acceptent par le biais d’une certaine baisse de l’enveloppe globale de financer n’importe quoi, voire n’importa qui notamment un organisme ou individu étant à l’opposé de nos propres opinions.

Pas terrible.

Mais, que dire de ces entreprises qui font appel au peuple, sans aucun populisme dans ce cadre, pour demander un avis, une idée et même plus.

Ainsi c’est tout bénéfice financièrement puisque bientôt nos belles entreprises françaises ou non, n’auront plus à débourser un Euro pour leur recherche et développement, et ensuite pour le reste.

Ainsi, il y aura nettement moins de salariés correctement payés dans ces organismes libérés de toutes contraintes. Il est vrai que cela a déjà bien commencé par l’emploi d’étudiant sous couvert de stage, obligatoire – et l’on dira que la scolarité ne suit pas les besoins des patrons – et payés au forfait, voire seulement d’un ticket restaurant libre de toutes charges sociales.

N’êtes-vous jamais allés dans ces restaurants qui ne fonctionnent que grâce à ce stratagème tant l’ouverture de ces officines n’a pour seul but que l’enrichissement personnel et non le goût, l’envie du métier.

Autre exemple, ces boutiques de services à la personne, ravies d’embaucher à temps partiel au smic des personnes sans aucun espoir réel d’avancées sociales.

Mais, de plus, elles bénéficient depuis longtemps d’un taux de tva réduit, de la possibilité pour leurs clients de déduire 50% de leurs dépenses sur leurs impôts dans la limite de 10 000€, certes, ce qui fait pas mal d’heures de ménage.

Peut-être que la prochaine étape sera le tirage au sort pour bénéficier de ces postes, mais avec un droit payant pour la participation !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*