InfosRéflexions
A la Une

Tout est sous contrôle

La Covid-19 nous oblige à faire un retour en arrière pas si éloigné que cela du boomerang des déboires des vaccins trouvés dans des délais records sans recherche de la martingale pour les produire industriellement.

Comme au jeu de go, les français entrent dans le jeu avec le savoureux coup d’avance de celui qui n’avait pu que regarder passer le train de l’espérance.

Dès le départ, notre druide du sud bien silencieux avait prédis l’avènement médicamenteuse contre la pandémie.

Mais les savants sont ce qu’ils sont têtus, bornés d’avoir raison.

Aussi ne voulaient-ils entendre que la voie de leur raison.

Vaccin il y aura quoiqu’il en coûte.

Et tant pis si les variants arrivent à l’appel  d’une peut-être erreur maudite.

C’est donc en revenant d’un coup de bande à la française que nos start-Up se jette le médicament délaissé.

Certes celui alors prononcé par le vieux sage n’était pas à la hauteur.

Mais la voie restait tracée.

Le salut contre ce qu’il conviendrait désormais appeler Covid-2 devrait passer eux, soutenus par le premier de cordée ayant saisi la perche pour ne pas sombrer.

Qui vivra verra.

L’information de la protection des gestes barrière nous avait déjà laissée infantilisée.

Mais voilà celle pour se protéger du grand froid.

Il nous est officiellement dit de porter des vêtements chauds et non humides.

Il faut s’informer de l’état des routes avant nos grands départs et retour sans doute.

Et suprématie du savoir bon teint, il faut veiller au bon fonctionnement de notre chauffage.

En Val d’oise qui va mal, les gens de la municipale sortent désormais avec gilets pare-balles, caméras piétonnes et radars mobiles.

Masqués, ils font les gros bras et déambulent dans les rues aidées par les caméras déjà implanté haut dans le ciel des quartiers.

Mieux outillés, et peut-être armés que les vrais policiers ils ont censés nous protéger avec moins de droit.

C’est cela, la politique de maintenant où seul compte le voir.

Faites-le savoir.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.