PolitiqueRéflexions

Tout droit

Rien ne sert de rouler en ligne droite, les radars vont désormais flasher en courbe.

Les sondages lui donnaient large, la dame d’Outre Rhin passe plus riquiqui mais cela ne la dérange pas étant pour raison personnelle en régime économique libérale ; ce qui fait qu’elle conserve le soutien de notre impérieux qui pense tout de même que c’est lui qui mérite le leader cheap.

Il a suffisamment prouvé son dénis de  démocratie pour qu’on lui refile fissa et qu’il nous fiche un peu la paix ; il n’y a pas qu’en Colombie que l’on recherche la colombe.

Et puis puisque la grande dame est occupée à ses affaires intérieures, elle n’a qu’à le laisser faire dans son grand dessin de réforme de la CEE à lui tout seul après avoir déjà réalisé la sienne in situ !!!

Comme le déficit 2017 est revenu malheureusement à des niveaux plus acceptables que prévu, l’on enfonce le clou en annonçant un abyme pour 2018.

Il ne faudra donc pas baisser la garde et augmenter, en conséquence, les impôts taxes, contributions de toutes sortes en conséquence, si le bon peuple veut, comme il l’a fait jusqu’à alors, que l’on continue d’engraisser les plus riches pour que leur graisse suinte jusqu’à nous pauvres mécréants.

Comme les patrons trouvaient difficile de faire une lettre de licenciement, il fallait bien faire attention à leur émotivité.

En conséquence, le formalisme en sera plus de mise et si devant son désarroi, il omet d’indiquer le pourquoi du comment de sa décision, on ne lui tiendra pas rigueur de cette bévue de bonne foi pour ce qui restera toujours un licenciement abusif !!!

Et puis, rassurez-vous camarades, c’est celui qu’est pas le patron en son syndicat, qui parie sur un avenir morose pour ces chers chefs d’entreprises sans foi ni loi à leur encontre, car les négociations en pourparlers engagées au préalable d’ordonnance piétinant les plates bandes de la démocratie et de ses représentants, ont tellement été à l’avantage des futurs ex salariés que ces braves petits perdants vont s’en mordre les doigts ; perdues leurs mitaines ??

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.