Accueil / Réflexions / Tous ensemble ailleurs

Tous ensemble ailleurs

L’on ne sait plus vraiment qui est quoi, quoi fait qui, à en perdre son latin.

Est-ce que la France est une entreprise virtuelle du monde moderne dans une bulle qui gonfle qui gonfle pour s’en rappeler Jean de La fontaine, ou est-elle devenue une équipe de jeunes gagneurs plein de fric qu’ils font ruisseler en association qui en ont bien besoin ?

En tout cas, qu’il soit entraîneur ou Rh, la personne qui gère l’ensemble est la meilleure dans son genre.

Comme toujours, elle ose demander à ceux qu’elle va virer avant d’en être, de préparer la charrette de mise à mort.

Et nos députés en chambre viennent de s’en apercevoir et en sont tous gelés de transpiration à qui ce sera le tour du suivant.

Peut-être faudra-t-il engager en consultant ces meilleurs du monde qui savent combien est précaire une bonne situation.

Raison de plus d’en profiter un max puisque les vrais bons contrats sont précaires.

Un point de ressemblance pour les gens du bas qui pourront se trouver aussi beaux en leur reflet d’un miroir sans tain.

Reçu ce jour même, 3 jours après la fin de la finale dot on connaît l’issue heureuse un courriel de mailing imbécile qui me demande « convaincu que les bleus vont aller en finale ? Pariez sur leur match contre la Belgique ce mardi ».

Si je suis sur de gagner, je ne suis pas certain de le faire pour un gain positif.

A propos de ce match ddont on sait ce qui s’est passé, l’on apprend que le benjamin à la bonne mine n’était pas au mieux sur le terrain avec ses deux/trois vertèbres bloqués.

Il ne l’a pas fait savoir à l’équipe adverse de peur que ses membres ne voient trop rouge…  D’un journal que pourtant j’aime bien : il fait une des seuls 11 joueurs titulaires du 11 de France.

Je croyais pourtant que l’équipe était composée de 23 joueurs et entraîneurs, soigneurs… ???

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.