Accueil / Réflexions / T’as tu flair

T’as tu flair

Warhouuuu, les chaussettes chauffantes rechargeables.

Plus fort que les véhicules des meilleurs constructeurs, ces nouvelles qui pourraient bien percer votre bas de laine, décoiffent et de plus elles sont télécommandées à distance des fois que vous sortiez de vos pompes à l’insu de votre plein gré.

Et attention, leur autonomie se calcule en heures et non au kilomètre parcouru.

Mais il faut être en prise pour  chauffer vraiment.

Vivement les slips de la même espèce.

La pub passée, revenir à la réalité que nous rend l’illuminé promet de savourer un temps de plaisir qu’il faut savoir savourer en dégustation.

Lors de l’immense galette élyséenne pour rappeler qui profite et confirmer qui est le roi, l’illuminé n’a pas loupé de rappeler que décidément ces français forts d’être gaulois ne comprenaient pas l’importance de vouloir faire des efforts pour relever la France.

Pour eux, rien de proposé si ce ne sont des insultes sous couvert d’une parole présidentielle, tout pour le pays économique pourvu que les riches et le reste de l’élite sortis de la méritocratie en tirent l’essentiel sans ruisseler de trop.

A vrai dire, il faut se rappeler que les hommes trop intelligents, le sont souvent de trop pour conserver leur qualités et finir hors frontière… Et l’on (ré)entend sur le rond point triomphal les mêmes qui veulent dire ce qu’ils ont à dire et les mêmes autres qui sanctionnent, condamnent.

Qui pour négocier, pour tenter sortir de cette nasse.

Cette violence est fortement inadmissible des deux côtés, elle a été portée par l’exaspération des gens qui n’en peuvent plus de se savoir pris comme rien que rien.

Et le tout arrosé d’individus hypers violents, casseurs et voleurs dont une certaine majorité jamais vue sur la galaxie casse, extrême.

Mais l’intelligent préfère marquer sa différence suivi par ses petits marquis.

Au fait un débat national dévié ne vaut pas la possibilité de référendum demandée !

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.