Réflexions
A la Une

SURPRENANT…

C’est surprenant, non ? Attendez, je tente de vous expliquer. Hier, c’est déjà loin, vous avez sans doute oublié.

Mais, lorsque, dans les manifestations organisées par les gilets jaune, il y avait des affreux black blocs, l’on disaient que les gilets jaunes étaient des affreux.

Que leur manifestation ne servait à pas grand-chose, si ce n’est rien.

Aujourd’hui, une manifestation de mode pour le climat a eu lieu en capitale.

Il y a eu vandalisme, saccages organisés par des black blocs.

Et bien figurez-vous que ces zozos ont été présentés comme perturbateurs dérangeants de cette si gentille manifestation ; surprenant, non ? Surtout ne pensez pas en vous l’imaginant que qui que ce soit ait eu l’audace d’idée de faire croire à un détournement de mouvement.

Car ce serait mal considérer l’histoire qui ne nous ait pas vraiment enseignée.

Mais, rappelez-vous cette nuit du 04/08 où de  suite à la révolution faite, les députés avaient déclarés renoncer à leurs droits de noble et avantages.

Pas vraiment spontanée cette action, en fait, ces charmants députés ont vraiment pris peur devant la détermination des sans culotte – on ne parlait pas de sans dent à cette époque – qui menaçaient de tout basculer et pas que les têtes de certains noble figures de proue.

c’est oublier que le mouvement tant contester des gilets jaunes a permis d’obliger le pouvoir à modérer sa politique d’enrichissement des riches et d’appauvrissement des plus pauvres.

Les serfs ont l’audace de ne plus vouloir leur fers.

Les en tutelles ou curatelles vont pouvoir voter, se marier ou se pacser librement, soit c’est une marche importante pour ces personnes que l’on traient parfois pire que des enfants.

Mais, pourquoi n’ont-ils toujours pas le droit de dépenser comme ils l’entendent ? Ainsi, donc, ils auraient le droit de voter pour celui qui est chargé de conduire la France ou encore de donner vie à un être pour très longtemps.

Et ils n’auraient toujours pas le droit de s’acheter un petit quelque chose pour (se) plaire ? C’est surprenant, non ?

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer