IdéesRéflexions

Stoltenberg, de l’OTAN: La sécurité de la 5G est cruciale

ShareAmerica

L’avance de la Chine dans le domaine des réseaux sans fil 5G, de la reconnaissance faciale et d’autres technologies représente une menace pour l’OTAN et la sécurité mondiale, a prévenu le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg, le 14 novembre.

Les technologies de pointe proviennent de pays qui ne font pas partie de l’Alliance de l’OTAN, en particulier de la Chine, a continué M. Stoltenberg dans son allocution prononcée au forum OTAN-Industrie, à Washington. Il a également fait remarquer que la Chine était capable de collecter de vastes quantités d’informations par la reconnaissance faciale et d’autres technologies « pas seulement de Chine, mais du monde entier, y compris de pays Alliés de l’OTAN ».

 « La technologie change la conduite de la guerre, mais aussi nos sociétés », a expliqué M. Stoltenberg en citant l’exemple des développements récents dans la technologie 5G. « L’“Internet des Objets”, qui connecte le monde physique et l’internet, dépend de la 5G. […] Cela crée des possibilités immenses. Mais cela peut aussi nous rendre plus vulnérables. C’est pourquoi il est si crucial d’assurer la sécurité de nos infrastructures 5D », a-t-il martelé.

Le mois dernier, lors de la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN, les membres se sont mis d’accord pour mettre à jour les exigences de base en matière de télécommunications civiles, y compris la 5G.

Stoltenberg a également prévenu que les Alliés allaient devoir tenir compte des conséquences de la participation, du contrôle et des investissements directs par des étrangers.

 « Une grande part de notre réussite repose sur l’avance technologique que nous avons sur nos adversaires, a souligné M. Stoltenberg. L’OTAN reste vitale pour garantir la sécurité transatlantique. »

Dans un discours prononcé en novembre, Michael Kratsios, le principal conseiller de la Maison Blanche sur les questions technologiques, a signalé l’importance, pour les pays du monde entier, de faire cause commune pour veiller à ce qu’une technologie émergente comme la 5G soit développée de manière à promouvoir la confiance du public, à protéger les libertés civiles et à respecter l’intimité de la vie privée et la dignité de chaque personne.

Tags

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer