Accueil / Tests Produits / Souris filaire verticale proposée par Aukey

Souris filaire verticale proposée par Aukey

Lorsque je me prépare à tester une souris, je me demande ce que je vais pouvoir en dire, surtout lorsqu’il s’agit d’une souris filaire.

C’est un produit qui s’est tellement banalisé depuis l’époque de ses débuts où l’on prétend que Jacques Chirac aurait nommé cet accessoire « Mulot », plutôt que « Souris ».

Bien que « Mouse » se traduise par « Souris », après-tout « Mulot » c’était pas mal non plus.

Revenons à ce produit qui n’est pas si banal que cela. Ce n’est pas une souris standard, c’est une souris verticale, ce qui permet de reposer le poignet.

Effectivement, sur une souris standard, le poignet fait une rotation vers la gauche pour que la main se positionne sur la souris. Avec une souris verticale, il n’y a aucune rotation du poignet. Pour une utilisation à longueur de journée, c’est vraiment reposant et cela limite les risques de troubles musculo-squelettiques.

Attention, alors qu’une souris standard peut être utilisée par des droitiers et des gauchers, ici il s’agit d’un modèle pour droitier.

Cette souris fonctionne aussi bien sur PC Windows que sur Mac (je suppose qu’elle donne satisfaction sous Linux, mais je n’ai pas essayé).

Une fois branchée (et l’ordinateur allumé) la souris est visible par des liserés bleus lumineux (a priori on ne peut pas les éteindre, ça n’éclaire pas vraiment. C’est une simple signature lumineuse).

Il est possible de régler la vitesse du curseur de la souris, entre 1000 et 1600 DPI, en appuyant sur un petit bouton qui dans l’alignement de la molette. Il n’y a pas de rappel de la vitesse, mais à chaque appui on se rend compte du changement. Lorsque l’on est à la vitesse maxi, un appui de plus sur le bouton et on repasse à la vitesse mini.

Concernant les commandes, c’est standard, les boutons droite/gauche sont bien positionnés et la molette facile d’accès. Les clics sur les boutons sont (relativement) silencieux.

En plus, il y a 2 boutons du côté du pouce à utiliser pour la navigation sur internet (changement de page).

Contrairement à un modèle standard où le changement d‘une souris à une autre se passe naturellement, ici il y a une phase d’apprentissage. Le fait que la main ne soit pas à plat est bien plus confortable, mais il faut s’habituer à cette nouvelle position. Il m’a fallu ¼ d’heure pour dompter la bête et depuis, je dois dire que c’est vraiment une super-souris.

Aukey nous propose une souris très bien conçue, et qui apporte un nouveau confort.

Je passe mes journées devant mon ordinateur, il m’arrivait d’avoir des douleurs au poignet, avec cette souris verticale, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Pour vous procurer, la souris verticale filaire proposée par Aukey, cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*