Accueil / Techno. / Le smartphone, l’objet de ce début de siècle

Le smartphone, l’objet de ce début de siècle

Depuis 2010 on peut dire que notre siècle a pris un grand virage avec l’arrivée sur le marché des smartphones. Désormais nous n’utilisons plus notre portable pour téléphoner ou envoyer un SMS mais pour se connecter aux réseaux sociaux, regarder des vidéos, faire des achats, jouer à des jeux vidéo et même retoucher des photos.

Les producteurs de smartphones ont bien noté cet engouement et travaillent constamment à l’obtention d’un produit de haute qualité. Les mobiles prennent des formes non seulement plus fines et élancées mais ils deviennent aussi plus intelligents et intuitifs. L’intelligence d’un smartphone réside dans ses circuits intégrés, qui ne sont pas uniquement responsables de la vitesse d’exécution des tâche de l’appareil mais de beaucoup plus. Les processeurs de nouvelle génération qui étaient présents dans les ordinateurs sont maintenant, à une échelle inférieure, inclus dans les smartphones sous forme de système sur une puce (SoC).

Apple nous a donné un aperçu de ce que des circuits intégrés intelligents peuvent accomplir : la puce Bionic A 11 de l’iPhone X permet la reconnaissance faciale, qui est utilisée pour déverrouiller le téléphone et permet d’obtenir un effet de flou avec un seul objectif. Qualcomm a annoncé récemment la prochaine génération de processeur Snapdragon 845 qui équipera les principaux smartphones à venir tel que le Samsung Galaxy S9 et Note 9, le Xiaomi Mi 7 et le OnePlus 6.

Que peut-on attendre de cette nouvelle génération des smartphones ?

Les smartphones qui utiliseront Snapdragon 854 auront une intelligence artificielle bien plus créative grâce à une technologie plus homogène. Cet avancement se reflètera non seulement dans l’amélioration de la qualité des photos et de la vidéo mais aussi dans l’expérience de jeu. Les processeurs Snapdragon 835 sont plus petits et utilisent beaucoup moins de puissance que les modèles antérieurs. Associés au contrôleur Gear VR, ils permettront aux joueurs de vraiment accéder à la réalité virtuelle et augmentée. Par exemple Gear VR permet de lancer des objets, d’assister à des concerts et des évènements sportifs, de visiter des lieux situés à des milliers de kilomètres, en bref d’interagir avec le monde virtuel.

Mais le côté ludique n’est pas la seule amélioration proposée par les producteurs, l’aspect sécuritaire est aussi pris, très sérieusement, en compte. A l’heure actuelle les smartphones contiennent énormément de données personnelles et financières qui peuvent nous mettre dans une position vulnérable. Bien que les outils d’authentification biométrique et mots de passe réduisent les risques de vol, ces méthodes ne sont pas infaillibles. L’augmentation des cyberattaques en est une preuve. Les fabricants de processeurs sont en train de développer des « coffres-forts » sécurisés qui rajoutent une nouvelle couche de protection. Ils ont pour but de protéger toutes les données de grande valeur comme les informations pour la reconnaissance biométrique, ce qui inclut les empreintes digitales, l’iris, la voix et le visage. Les mots de passe et les données personnelles seront aussi à l’abri des regards indiscrets. Apple a déjà parlé de ces « coffres-forts » lors du lancement de l’iPhone X, et dès à présent Qualcomm a rajouté un sous-système hardware isolé appelé unité de traitement sécurisé dans le processeur du Snapdragon 835.

Toutes ces évolutions rendront à terme le smartphone un objet dont on ne pourra se passer, remplaçant pour de bon nos bons vieux ordinateurs qui ne serviront plus qu’à travailler.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*