Accueil / Réflexions / Sexe, violence, les deux ensemble, c’est trop…

Sexe, violence, les deux ensemble, c’est trop…

Ici, l’on se permet encore d’agresser sexuellement les jeunes femmes, voire très jeune femme ou plus vieille pourvu que le machisme s’exprime.

Mais, entendre se faire dire par une autre femme policière lors du dépôt de plainte que c’est peut-être de sa faute : jupe trop courte, talons trop hauts.

Peut-être que cette représentante de l’ordre faisait parler ses fantasmes, n’allez pas savoir.

Ailleurs, pour éviter la plaisanterie, on demande des gâteries à qui veut passer les frontières moins illégalement que pensé.

Ou l’on est enlevé jeune, très jeune, c’est plus juteux, pour être vendu, acheté, esclave sexuelle.

En deux ans, sont recensés 30 146 migrants victimes de la prostitution dont 1 000mineurs.

Mais, on s’en fout, ils ont choisis librement où aller et que faire pour atteindre leur objectif dans cette compétition de gagnants marketeurs.

Cette autre, habitant bien de chez nous, dans une petite ville bien bourgeoise, s’est vu refuser son dépôt de plainte.

Les gendarmes ne pouvait rien faire contre ce fils de plus de 30 ans qui passe son temps à battre, humilier sa mère qui n’a rien d’autre à faire.

Un N° d’une association lui a été donné en compensation, mais en vacances jusqu’à la mi-août : les bénévoles, eux aussi partent en vacances.

Et que faire, elle aimerait pourtant pouvoir se coucher dans sa chambre avec porte ouverte, il fait tellement chaud actuellement.

Mais, cela semble coutumier chez les gens des forces de l’ordre, à part taper sur les manifestants à la plus grande joie des auxiliaires en garde du corps présidentiel privé et public, pas question d’intervenir faute de moyen.

C’est aussi sans doute ce qui lui aurait dit son voisin de palier, policier aussi, s’il avait accepter d’ouvrir sa porte pour porter secours à personne en danger.

A sa décharge, toutefois, en administration, les heures supplémentaires ne sont pas payés, alors…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.