Accueil / Politique / Sécurité

Sécurité

Une instit de 27 ans s’est fait prendre la main dans le sac d’un de ses élèves de 13 ans.

Peut-être que d’autres des camarades de ce dernier y aurait eu droit également.

Pourtant relève la nouvelle, elle était depuis peu mariée à un homme qui a supplié les parents incorruptibles de retirer leur plainte.

Mais l’on respire, ce n’est pas en France que cela pourrait arriver, juste en Outre Atlantique, pays des armes à feu qu’il faut bien éteindre comme l’on peut.

Par contre en France, le piratage des cartes bancaires, ou plutôt de leur code dit secret fait rage.

Pourtant, c’est simple de ne pas se faire pigeonner comme un poisson devant son hameçon.

Il suffit de ne donner son code perso à personne, sinon il n’est plus perso.

Et via internet, ne le faire que si l’adresse est parquée https, c’est le « S » qui est important car il garantit dès le départ une certaine sécurité de confidentialité.

Pour mémoire, rappelez-vous qu’à l’étranger le paiement par carte bancaire se fait uniquement, dans les boutiques, via la bande magnétique de votre carte chérie et que, désormais partout, je vous l’avais déjà dit, le paiement sans contact se fera jusqu’à concurrence du plafond hebdomadaire fixé par votre banque qu’elle vous protège du mieux possible du moment que vous ne lui coûtez pas de sous dont elle a fortement besoin par ailleurs.

Encore reçu mailing de pub dans ma boîte de courriels qui ressemble de plus en plus à un pourriel.

Celui-ci prétend qu’à partir de 55 ans il faut être couvert, moi qui me suis tué à responsabiliser mon gamin et ses potes de le faire dès l’adolescence trouvée.

Peut-être n’ais-je rien compris ?

L’on sait comme le gouvernement est toujours empressé à réformer dans l’urgence ordonnée.

Mais le faire pour coincer les cryptomonnaies échappant à la fiscalité de ce jour, l’empêche de marcher et il rame quelque peu à contre courant d’un fluide virtuel permettant à de riches puissants de continuer de s’enrichir sans contrainte.

L’on a l’esprit es-tu là libéral ou on l’a pas.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.