InfosRéflexions
A la Une

Santé : la France s’en sort bien

Au moment où la mobilisation des urgences, en grève depuis sept mois, ne faiblit pas, l’hôpital dans son ensemble appelle à une journée d’action, le 14 novembre, avec pour objectif : plus de moyens et une revalorisation des métiers.

Alors que les syndicats réclament notamment la fin des fermetures de lits, le « Panorama de la santé », qui vient d’être publiée par l’Organisation de coopération et de développement économique, l’OCDE montre paradoxalement que la France n’est pas si mal lotie, quand on l’a compare à ses voisins.

Pour ce qui est des hôpitaux, elle dispose de 6 lits pour 1000 habitants contre en moyenne 5 dans le reste de l’OCDE.

En France les admissions à l’hôpital sont beaucoup plus fréquentes, soit 182 pour 1000 habitants contre 154 en moyenne dans l’OCDE et la durée du séjour est aussi plus longue, de 9,9 jours en moyenne, contre 7,7 jours dans les autres Etats.

La raison est, cque l’étude ne mentionne pas, la faible densité de la médecine de ville, une médecine à deux vitesses, du fait de la division des praticiens libéraux en deux catégories, l’une pratiquant les tarifs de l’Assurance maladie de la Sécurité sociale et l’autre à honoraires libres, notamment les spécialistes, pratiquant des dépassements d’honoraires, à la charge des patients ou de leurs assureurs complémentaires santé, ce qui leur revient encore plus chère.

En France, la densité médicale a augmenté entre 2000 et 2017, passant de 3 médecins à 3,2 pour 1000 habitants, mais les nouveaux médecins qui ne pratiquent pas les mêmes horaires que les médecins de famille d’antan, s’installent là où il y a une clientèle le solvable, d’où un manque de praticien travaillant au tarif de l’Assurance maladie.

Une chose est certaine le système de santé va rester sous tension, même si les dépenses de santé vont croitre, malgré les efforts demandés tant à l’hôpital qu’à l’industrie pharmaceutique, elles vont croitre plus vite que le PIB, en raison du vieillissement de la population, si l’augmentation de l’espérance de vie se maintient, ils représentent 11,2 % du PIB et devraient peser 13 % à l’horizon 2030.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer