Accueil / Bibliothèque / Ritzy de Pauline-Gaïa Laburte édité par Albin Michel

Ritzy de Pauline-Gaïa Laburte édité par Albin Michel

ritzy01Pauline-Gaïa Laburte nous entraîne dans une histoire qui pourrait un roman, mais elle traite de la réalité, de l’histoire de celui qui créa « Le Ritz ».

Ritzy c’est la vie de César Ritz, né d’une famille de paysans dans le Valais (Suisse), il change de pays et de ville au hasard des rencontres et des opportunités.

L’hôtel lui-même, Le Ritz n’est pas le centre de cet ouvrage, c’est l’aboutissement de la vie de César Ritz.

Pauline-Gaïa Laburte ne nous propose pas une biographie, lourde et poussiéreuse, elle nous fait voyager, vivre la vie de César Ritz avec ses attentes, ses déceptions, ses joies.

Au fil des pages, on voyage sur la Côte d’Azur (la Riviéra), à Londres et bien entendu à Paris. Ce qui est intéressant, est que Pauline-Gaïa Laburte ne se contente pas de nous parler de César Ritz, elle décrit avec précision le contexte historique de chaque période qu’il vit.

ritzy02César Ritz est un homme hors du commun, ne baisse jamais les bras, il y a toujours une solution, un moyen de s’en sortir et même d’avancer. Avancer est son objectif, il ne se contente jamais de ce qu’il a, il faut aller plus loin.

Mais, tout ne se passe pas toujours comme il l’entend, par exemple, la situation géographie du Ritz, César l’imaginait dans le quartier du Champs de Mars. Mais, les investisseurs considéraient que c’était un emplacement luxueux, mais pas au bon endroit. L’hôtel devait se situer là où se trouve la vie économique de Paris, non loin du boulevard Haussmann. C’est ainsi que fut choisie la Place Vendôme.

Tout est comme cela dans 200 pages de cet ouvrage, truffé d’anecdotes et de rebondissements.

Et, puis lorsque l’on termine Ritzy, on se rend compte qu’il est possible d’être mondialement connu et reconnu, d’incarné – en l’occurrence – le luxe à la française, alors que rien ne pouvait destiner César Ritz à cela.

ritzy03Né dans une famille paysanne du Valais, sa destinée aurait dû être, tout simplement, d’être lui-même paysan. Mais, enfant César rêve de réussite, de gloire… d’aller à Paris.

Pour César, tout commence véritablement à Paris, pour l’exposition universelle de 1867. Il n’a aucun diplôme, rien pour réussir. Le hasard, la chance, l’opportunité, peu importe, l’amène dans l’hôtellerie, alors, il grimpe les échelons un par un. J’allais dire de « rien du tout » à serveur, maître d’hôtel,… directeur.

Il en aurait pu en rester là, finit sa carrière comme directeur de palaces, mais César Ritz n’aurait pas marqué l’histoire, avec la création d’un des plus célèbres palaces du monde, le Ritz l’histoire se souvient de lui et Pauline-Gaïa Laburte.

Si vous aimez les biographies, Ritzy ne devraient pas vous décevoir, si vous roman (sans apprécier particulièrement les biographies – c’est mon cas) Ritzy vous entraînera dans un véritablement roman d’aventures aux multiples rebondissements (tout en étant une histoire vraie).

Pour vous procurer cet ouvrage, vous pouvez cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.