Accueil / Faits d'actualité / Quelques faits de l’actualité du mercredi 23 mai 2018

Quelques faits de l’actualité du mercredi 23 mai 2018

Double stress avant le Bac : Parcoursup a frappé et environ 400 000 lycéens se sont retrouvés hier soir sans affectation et cette attente peut durer jusqu’au 21 septembre. Voilà de jeunes lycéens, qui en plus du stress des épreuves du Bac se retrouvent avec un stress supplémentaire de ne pas savoir s’ils auront une inscription pour la rentrée prochaine et… où !

SNCF la grève reprend : Nous aurions pu imaginer que ce planning 2 jours de grèves suivi de 3 jours de travail aller être réel. Il n’en est rien, sur les 3 jours de non-grève, la circulation des trains est largement perturbée, surtout sur les RER, TER et Intercités. Quel que soit le jour, depuis des mois les usagers doivent « faire avec », ce qui est usant au fil du temps. Et l’exécutif, jusqu’à son sommet reste « droit dans ses bottes », bien pire que celui qui fut affublé de ce surnom durant les grèves de la fin de l’année 1995, le Premier ministre Alain Juppé sous la présidence de Jacques Chirac.

L’enlisement à Notre Dame Des Landes : Si Emmanuel Macron imaginé qu’il suffisait d’ordonner l’évacuation à Notre Dame Des Landes des Zadistes, il s’est lourdement trompé. La situation s’enlise et les Zadistes sont déterminés à ne pas bouger. Ce n’est plus un problème politique, il n’y aura pas d’aéroport, c’est un problème d’une zone de non-droit où des gens se sont installés. Certains sont là depuis des années et s’ils partent où vont-ils aller ? Les incidents avec les forces de l’ordre se multiplient, allant jusqu’à grave blessure, un zadiste a perdu une main en ramassant une grenade lacrymogène.

RGPD le 25 mai… et alors : Le RGPD (Règlement général sur la protection des données) oblige les entreprises à mieux assurés la sécuriser sur leurs systèmes informatiques, les données de leurs clients (avec moult obligations à mettre en œuvre). Cela devrait empêcher l’utilisation sans limite des données, telle que Facebook le fait, mais cela n’empêchera pas le piratage des bases données. La sécurité informatique a ses limites, et le RGPD ne change rien à cela.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.